2 500 suppressions de postes à Paris pour la candidate NKM

2 500 suppressions de postes à Paris pour la candidate NKM

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP à la mairie de Paris, a annoncé sa volonté, si elle est élue, de supprimer 500 postes de fonctionnaires municipaux par an, soit une réduction de 2 500 postes.

Pour NKM, "il y a une vraie démotivation des fonctionnaires de la ville, à tous les niveaux de l’administration". Cette réduction se ferait "en concertation avec les personnels". Une économie de 225 millions euros pourrait être réalisée entre 2014 et 2020

Paris est à la fois une commune et un département. Environ 50 000 fonctionnaires y travaillent, mais les chiffres divergent selon les candidats : environ 47.000 équivalents temps plein pour Anne Hidalgo la candidate socialiste et 54.000 agents pour Nathalie Kosciusko-Morizet candidate UMP.