Accord sur l’égalité dans la Fonction publique

Accord sur l'égalité dans la Fonction publique

Vendredi 8 mars, le premier ministre a qualifié "d’historique" l’accord signé conjointement avec la ministre Marylise Lebranchu, les syndicats et les employeurs.

Le texte contient une quinzaine de mesures destinées à "lutter contre les stéréotypes et les discriminations, supprimer les inégalités salariales et prévenir et prendre en charge les violences faites aux agents sur leur lieu de travail".

Pour Jean-Marc Ayrault : "ce texte est le premier du genre à avoir recueilli l’assentiment de toutes les organisations syndicales, mais aussi de l’ensemble des employeurs. C’est une avancée considérable". Au delà de la question d’égalité, le texte prévoit aussi la possibilité pour tous les agents de pouvoir prendre un "congé de paternité et d’accueil de l’enfant" de onze jours. Fait rare, aussi bien les syndicats que les employeurs de la fonction publique sont satisfait de l’accord. La CGT a déclaré "cet accord est un outil qui devrait permettre de débloquer des situations qui n’ont que trop duré". Pour la CFDT c’est "un bon accord sur un sujet qui fait consensus".