Adjoint technique et Agent technique de l’État : fiche métier

Adjoint technique et Agent technique de l'État : fiche métier

Fonction publique d’État Catégorie C Secteur : technique Métiers associés : ouvrier, agent de maîtrise

Adjoints et agents techniques de l’État : tendance de recrutement

Les services techniques sont présents dans tous les ministères, dans les agences locales et régionales, les services déconcentrés, les hôpitaux, etc. Tous les services de l’État sont concernés.

Si le nombre d’agents techniques par unité n’est pas très important, la multiplication des affectations en fait un très grand cadre d’emplois. Les besoins sont constants pour le remplacement des départs en retraite et des transferts vers le secteur privé.

Des avis de recrutement sans concours sont régulièrement publiés au Journal officiel et dans les agences de Pôle emploi.

Pour le recrutement sur concours, l’État met en place un concours commun une fois par an, en général organisé par le ministère de l’Éducation nationale.

Il existe des concours spécifiques pour certaines catégories d’agents techniques : ministère de l’Intérieur, ministère de la Culture (adjoint technique d’accueil, de surveillance et de magasinage).

La profession d’adjoint ou agent technique de l’État

Les adjoints techniques de 2e classe sont chargés de l’exécution de travaux ouvriers ou techniques. Les membres des corps d’adjoints techniques peuvent également assurer la conduite de motocycles, de véhicules de tourisme ou utilitaires légers, de poids lourds et de véhicules de transports en commun, dès lors qu’ils sont titulaires d’un permis approprié.

C’est certainement le grade qui compte le plus de spécialités et de métiers, du cuisinier au chauffeur en passant par l’égoutier, le plombier, le restaurateur d’oeuvres d’art.

Tous les domaines techniques et artistiques sont concernés : bâtiment, travaux publics, voirie et réseaux divers, espaces naturels et espaces verts, mécanique et électromécanique, restauration, environnement et hygiène, logistique et sécurité, communication et spectacle, artisanat d’art, etc.

Au grade d’adjoint technique principal, les agents peuvent être amenés à gérer une petite équipe pour laquelle ils organiseront le travail.

Devenir adjoint ou agent technique de l’État : qualités requises

Outre une qualification et une capacité techniques de terrain, l’adjoint technique doit pouvoir travailler en équipe sous les ordres d’un supérieur hiérarchique. Il lui faut également le sens du service public pour exercer ses missions dans un secteur non marchand.

Au-delà des qualités générales nécessaires pour travailler au service des usagers, les qualités propres à chaque métier sont indispensables.

Le recrutement avec ou sans concours des adjoints et agents techniques de l’État

Recrutement sans concours des adjoints techniques de 2e classe

Pour pouvoir postuler, il faut :

  • Être de nationalité française ou être ressortissant des États membres de la Communauté Européenne ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen autre que la France.
  • Être âgé d’au moins 18 ans.
  • Être en règle avec la législation sur le service national.

Il n’y a pas de condition de diplôme.

L’admissibilité s’effectue par une première sélection des dossiers de candidature et l’admission par un entretien avec une commission de recrutement.

Recrutement sur concours des adjoints techniques de 1re classe

Le concours permet l’accès direct au grade d’adjoint technique de 1re classe. Les conditions sont identiques mais il est nécessaire d’être titulaire d’un diplôme de niveau V (BEP, CAP, etc.).

Les informations sur les épreuves sont disponibles dans la fiche Adjoint technique et agent technique de l’Etat : réussir le concours 2016-2017.

Devenir adjoint ou agent technique de l’État : après le concours

Rémunération

En début de carrière, un adjoint technique de 2e classe perçoit un traitement brut de 1 486.32 € et en fin de carrière, un adjoint technique principal de 1re classe, 2 139.19 €.

Évolution de carrière

Le corps comprend les grades d’adjoint technique de 2e classe puis de 1re classe et ceux d’adjoint technique principaux de 2e puis de 1re classe.

Dans la filière technique, il est possible d’évoluer par concours interne vers des fonctions d’agent de maîtrise, de technicien puis d’ingénieur.