Cette rubrique est parrainée par la Banque Française Mutualiste

Aline, 34 ans, sapeur-pompier professionnel en centre de traitement de l’alerte

Aline, 34 ans, sapeur-pompier professionnel en centre de traitement de l'alerte

Depuis le collège, je souhaitais devenir sapeur-pompier. C’est donc tout naturellement que je deviens pompier volontaire à l’âge de 16 ans. Après une licence professionnelle « sécurité et prévention » (pas obligatoire pour le concours), je suis entrée comme volontaire civil au sein du Service départemental d’incendie de secours de mon département, ce qui m’a permis de profiter de l’expérience de mes ainés pour le concours.

En 2004, je réussis le concours de sapeur-pompier professionnel. En ce qui concerne le sport et les épreuves écrites, il suffit de s’entrainer. Pour l’oral, plus difficile, j’ai pu bénéficier de l’aide d’un de mes supérieurs qui m’a fait passer plusieurs oraux blancs.

Ensuite il faut postuler dans différents départements pour obtenir un nouvel entretien et intégrer une formation de 16 semaines que je commence en avril 2005. Sport, théorie, pratique : formation intense, fatigante mais très enrichissante à tout point de vue. J’appréhendais un peu mon intégration, étant la seule femme parmi 12 stagiaires. Mes craintes ont vite été effacées car nous étions tous solidaires : les plus forts physiquement aidaient les plus faibles et idem en ce qui concerne la partie théorique.

En juin j’obtenais mon 1er poste en caserne où je suis restée 4 ans. Je travaille aujourd’hui au centre de traitement de l’alerte, ce qui me permet d’allier vie professionnelle et personnelle tout en envisageant mon retour dans un centre de secours plus ou moins prochainement.

Un conseil aux futurs postulants ? Du travail pour le concours et de la persévérance pour l’obtention d’un poste. Il ne faut pas hésiter non plus à multiplier les expériences (pompier volontaire, emploi d’avenir chez les sapeurs-pompiers, Sécurité civile…) pour se donner un maximum de chances lors des entretiens.


Liens utiles :

- Et vous, pour quel métier public êtes-vous fait ? La réponse avec notre test exclusif et gratuit.

- Vous aussi, vous êtes candidat, lauréat, ou fonctionnaire en poste, et vous souhaitez partager votre expérience, cliquez ici pour laisser votre témoignage.

- Suivez toute l’actualité des recrutements des métiers de la fonction publique
sur la page Facebook de Vocation Service Public.