Apprentissage, encore des efforts à faire

Apprentissage, encore des efforts à faire

Dans sa lutte contre le chômage des jeunes, le gouvernement souhaite accueillir 500 000 apprentis avant fin 2017. Mais les trois fonctions publiques ne forment que 2.5 % des apprentis en France : 700 dans la fonction publique d’Etat, 600 dans la fonction publique hospitalière et 9 100 dans la fonction publique territoriale (selon un rapport de la DGAFP).

Pourtant l’apprentissage convient tout à fait aux besoins de la fonction publique, mais son passage du privé au public engendre des différences de taille. En particulier le coût de la formation qui est entièrement à la charge de la collectivité, des conditions de qualification du maître d’apprentissage plus difficiles à réunir et les nombreux dispositifs qui concurrencent l’apprentissage (PACTE, contrats aidés). Les jeunes, de leur côté, ne pensent pas spontanément à la fonction publique dans leur recherche.