Assistant de service social : fiche métier

Assistant de service social : fiche métier

Fonction publique d’État Catégorie B Secteur social Métiers associés : éducateur de jeunes enfants, éducateur spécialisé, moniteur-éducateur, éducateur technique spécialisé

Assistants de service social : tendance de recrutement

Le concours d’accès aux écoles préparant au diplôme d’État d’éducateur spécialisé est annuel.

Toutes fonctions publiques confondues, le nombre de postes est d’environ 1 000 nouveaux recrutements chaque année :

  • La fonction publique hospitalière représente un tiers des postes dans les hôpitaux, les centres de soins pour personnes handicapées, les centres psychiatriques.
  • Les collectivités territoriales représentent un gros tiers des recrutements par concours sur épreuves organisés par les Centres départementaux de gestion pour des emplois dans les centres communaux ou départementaux d’action sociale.
  • Les associations et l’Éducation nationale emploient le reste des assistants sociaux pour les centres d’accueil pour enfants et adolescents, des foyers d’urgence, des centres et des entreprises de réinsertion et les établissements scolaires du second degré où ils assurent des permanences.

La profession d’assistant de service social

L’assistant de service social est chargé de venir en aide aux personnes les plus démunies ou en difficulté pour améliorer leur situation sociale, économique et psychologique.

Dans les faits, les assistants de service social réalisent le plus souvent des tâches administratives, plutôt que d’être acteurs des processus d’évolution des personnes.

Il est très difficile de décrire l’ensemble des missions tant la variété de postes, d’employeurs et de spécialisations est grande.

De manière générale, l’assistant de service social facilite et quelquefois effectue, pour les personnes en difficulté, les démarches permettant d’améliorer leur situation sociale par des aides financières, des orientations vers des structures de prise en charge médicale, psychologique, sociale et professionnelle.

Il informe sur les droits aux différentes prestations, les structures spécialisées, la réglementation, l’hygiène et la santé. Dans les quartiers, il participe à l’insertion sociale des différentes populations.

Tous les assistants de services sociaux sont amenés à effectuer un travail de terrain et des enquêtes sociales. Il est toujours membre d’une équipe pluridisciplinaire et doit respecter le code de déontologie établi par l’Association nationale des assistants sociaux.

De nombreuses spécialisations sont possibles : santé scolaire, hygiène mentale, enfance en danger, drogue, alcoolisme, maltraitance, etc.

Devenir assistant de service social : qualités requises

Le métier est éprouvant psychologiquement. Il faut des capacités d’écoute, de compréhension, d’analyse et de communication. Facilités de contact, intérêt pour les problèmes humains sont bien sûr indispensables.

Mais côtoyer quotidiennement des personnes en grande difficulté, des drames sociaux, des situations de détresse ou des cas de maltraitance nécessite une grande force morale ainsi qu’une capacité de recul. Un assistant de service social doit surtout être capable de limiter son investissement émotionnel pour préserver son équilibre.

La complexité des circuits administratifs demande d’user de tact et d’une grande détermination. Des déplacements fréquents, des horaires souvent décalés réclament une grande disponibilité.

Formation des assistants de service social

Seul le diplôme d’État d’assistant de service social (DEASS) permet d’exercer. Deux filières permettent de le préparer après le bac :

  • Les écoles spécialisées qui recrutent sur concours d’entrée pour une formation de trois ans.
  • Le DUT « carrières sociales » option assistance sociale, avec deux ans de formation auxquelles s’ajoute une année complémentaire pour se présenter au diplôme d’État.

Pour s’inscrire au concours d’entrée dans une école, il faut être titulaire d’un bac ou d’un diplôme équivalent ou encore d’un diplôme paramédical ou social au moins égal au niveau IV. Chaque école organise son propre concours d’admission.

Pour les candidats ne possédant pas de l’un de ces titres et âgés de 24 ans au moins, ou ceux âgés de 20 ans et justifiant de 24 mois d’activité professionnelle, la DRASS organise chaque année un examen de niveau remplaçant le concours.

Devenir assistant de service social : après l’obtention du diplôme d’État

Concours de la Fonction publique

Différents concours permettent d’intégrer la Fonction publique en tant qu’assistant de service social :

  • Dans la fonction publique territoriale, le recrutement s’effectue par concours sur épreuves organisés annuellement par les Centres départementaux de gestion.
  • Le recrutement dans la fonction publique hospitalière se fait par concours sur titre (sans épreuves). Chaque établissement organise son propre recrutement qui est publié par l’Agence régionale de santé (ARS) dont il dépend.
  • L’État recrute ses assistants sociaux par concours sur titre avec épreuves. L’organisation de ces concours est aléatoire selon les besoins de recrutement.

Rémunération mensuelle

La rémunération des assistants de service social varie selon l’employeur :

  • Dans la fonction publique territoriale et la fonction publique d’État, le traitement brut mensuel est de 1 514 € en début de carrière et de 2 602 € en fin de carrière.
  • Dans la fonction publique hospitalière, le salaire brut mensuel est de 1 453 € en début de carrière et de 2 472 € au dernier échelon.
  • Les salaires du secteur privé associatif et du secteur hospitalier sont légèrement plus élevés.

Évolutions de carrière

Les évolutions de carrière et les reconversions sont nombreuses, en particulier pour des postes d’encadrement et de direction de services ou d’établissements sociaux. Une formation d’un an à temps plein ou de 3 à 4 ans en continue est alors nécessaire pour obtenir le certificat d’aptitude à la fonction de directeur (Cafdes).

Des métiers peu connus sont accessibles après une courte formation : délégué à la tutelle aux prestations sociales, médiateur familial, conseiller conjugal et familial.

L’ancienneté permet d’exercer des fonctions de responsable de circonscription d’action sociale ou de conseiller technique.


Informations complémentaires

- Association nationale des assistants de Service social

- Liste des écoles


Suivez toute l’actualité des recrutements des métiers de la Fonction publique sur la page Facebook de Vocation Service Public.