Attaché territorial : fiche métier

Attaché territorial : fiche métier

Fonction publique territoriale (FPT) Catégorie A Secteur administratif Métiers associés : chargé d’étude, responsable de service, chef de bureau

Attachés territoriaux : tendance de recrutement

Depuis 3 ans, les concours, organisés par les Centres départementaux de gestion, ne sont plus annuels, mais ont lieu tous les 18 ou 24 mois. Les perspectives de recrutement vont considérablement augmenter dans les prochaines années : d’ici à 2017, la moitié des 23 700 attachés territoriaux en activité partiront à la retraite.

La profession d’attaché territorial

Les attachés sont des fonctionnaires chargés de l’encadrement et de l’organisation courante des services administratifs des collectivités territoriales dans des domaines très variés : communication, budget et finances, ressources humaines, action sociale, culture, sports, marchés publics, etc.

Ils sont en relation directe avec les élus desquels ils sont chargés de mettre en œuvre la politique.

Devenir attaché territorial : qualités requises

Les attachés doivent faire preuve de capacités d’encadrement. Ils auront le sens de l’autorité et de l’organisation ainsi qu’une grande rigueur. Ce sont des spécialistes qui doivent aussi être adaptables et avoir une bonne culture générale.

Le contact avec les élus demande une certaine diplomatie et la capacité à mettre en œuvre, de manière totalement neutre, les politiques décidées par les organes délibérants.

Le concours d’attaché territorial

L’inscription au concours est ouverte aux titulaires d’un diplôme de niveau bac + 3 toutes filières ou équivalent.

Attention : des connaissances en droit, plus particulièrement en droit public, sont indispensables.

Le concours est accessible par la 3e voie : sans condition de diplôme, en faisant valoir une expérience professionnelle dans le cadre de la validation des acquis.

Lors de l’inscription au concours, les candidats ont le choix entre 5 spécialités : administration générale, animation, gestion du secteur sanitaire et social, analyste et urbanisme.

Une préparation au concours est vivement conseillée dans un IEP ou un IPAG (Institut de préparation à l’administration générale).

Les informations sur les épreuves sont disponibles dans la fiche Attaché territorial : réussir le concours 2016-2017.

Devenir attaché territorial : après le concours

Inscription sur une liste d’aptitude

Les lauréats ne disposent pas d’une affectation assurée. Ils sont inscrits sur une liste d’aptitude et doivent rechercher un poste.

Formation

Une fois engagés dans une collectivité locale, ils sont nommés stagiaires pendant un an. Pendant cette année, ils doivent suivre une formation personnalisée en fonction du poste occupé dans l’une des trois ENACT (École nationale d’application des cadres territoriaux) à Angers, Montpellier ou Nancy.

Rémunération

Les attachés territoriaux perçoivent de 1 615 € brut par mois (indice 349) en début de carrière à 3 046 € pour un attaché au dernier échelon (indice 658).

Évolution professionnelle

La mobilité est aisée dans la FPT et l’attaché peut changer d’employeur en fonction de la disponibilité des postes dans d’autres collectivités. Il peut évoluer dans les spécialités proches de la sienne ou changer de service.

Sur le plan hiérarchique, la promotion interne et les examens professionnels lui permettent, sous certaines conditions d’ancienneté, de devenir attaché principal. Les concours internes donnent accès au grade d’administrateur.


Contacts et liens utiles :

- Centres de gestion, liste et information sur les concours sur : http://www.fncdg.com