Cette rubrique est parrainée par la Banque Française Mutualiste

Audrey, 23 ans, en formation à l’École nationale des Finances publiques après sa réussite au concours de contrôleur

Audrey, 23 ans, en formation à l'École nationale des Finances publiques après sa réussite au concours de contrôleur

C’est après une licence en droit de l’immobilier que je commence à réfléchir aux concours de la Fonction publique, et plus particulièrement à ceux des finances publiques.

Ma première tentative du concours de contrôleur des finances publiques externe s’est déroulée en 2014. Je n’ai pas été admise cette année-là à cause de ma note trop faible à l’épreuve de droit que j’avais choisie en option.

L’année suivante, j’ai retenté le même concours avec une motivation plus grande et un peu plus de préparation aussi, mais une option différente : l’économie. Le forum Cap Public et le site Vocation Service Public m’ont beaucoup aidée notamment pour les nombreux QCM d’entrainement proposés et pour les témoignages des "anciens" qui nous transmettent des conseils très utiles.

Je passe alors la barrière du QCM. La note de synthèse me parait alors faisable, et j’ai l’impression de réussir plutôt bien l’épreuve d’option économie. Les notes reçues plus tard confirmeront mes bonnes impressions, j’ai eu 12 à la première épreuve et 15/20 à l’épreuve d’économie. Je peux donc confirmer que pour ce concours, des révisions pas forcément intensives mais régulières et bien cernées ont été nécessaires pour moi.

À l’oral, la plupart des questions ne me surprennent pas car les mêmes thèmes ressortent souvent, mais il faut rester concentré tout en gérant son stress pendant 25 minutes, et c’est plus facile à dire qu’à faire ! L’oral est avant tout une épreuve de comportement : ne soyez pas trop stressés mais faites preuve de bon sens.

En sortant, j’ai cette fois-ci un bon pressentiment même si je ne veux plus qu’on m’en parle jusqu’à la publication des résultats.

Le 27 mars est le jour de la délivrance : je suis admise sur liste principale ! On relâche la pression et une nouvelle aventure commence…

Aujourd’hui cela fait quelques jours que j’ai commencé ma scolarité à l’École nationale des finances publiques de Clermont-Ferrand où je vais suivre une formation de sept mois avant de réaliser le stage pratique et de connaitre ma première affectation.

Mes premières impressions sont très bonnes, les premiers cours paraissent assez denses au début mais le planning de la semaine de cours est finalement plutôt arrangeant avec deux après-midis par semaine libérés !

Cette formation nous fait vivre une période à mi-chemin entre la vie étudiante et le monde du travail, ce qui, malgré l’éloignement avec sa famille parfois, est un aspect très plaisant.


- Pour intégrer la Fonction publique d’État, territoriale ou hospitalière…
Consultez aussi nos 60 fiches-métiers détaillées

- Pour connaître les dates d’inscription au concours, consultez gratuitement notre calendrier.