Auxiliaire de vie sociale (AVS) - Aide à domicile : fiche métier

Auxiliaire de vie sociale (AVS) - Aide à domicile : fiche métier

Fonction publique hospitalière et territoriale. Catégorie C. Secteur social. Métiers associés : assistante à domicile, aide-ménagère.

Tendance de recrutement des auxiliaires de vie sociale

La demande est croissante depuis cinq ans.

Les besoins sont également répartis entre le secteur hospitalier, les associations, les collectivités territoriales par le biais des centres communaux d’action sociale et dans une moindre mesure directement par les particuliers.

Les établissements concernés par ces emplois sont, pour les personnes âgées, maisons de retraites et hospices, logements foyers, institutions médicales, ou à domicile. On voit se développer d’autres besoins vers les personnes handicapées ou les malades en convalescence à domicile.

La demande est donc très forte et la profession connaît actuellement une pénurie de candidats.

La profession d’AVS

Aide à domicile, aide-ménagère, auxiliaire de vie, auxiliaire familiale, autant de dénominations pour qualifier les professions de l’aide à la personne. Le terme exact est « auxiliaire de vie sociale ».

« L’auxiliaire de vie apporte son aide aux personnes fragilisées, dépendantes, ayant des difficultés passagères dues à l’âge, à une maladie, à un handicap ou à des difficultés sociales. Elle les aide dans leur vie quotidienne lors d’un maintien à domicile. Elle favorise l’autonomie des personnes, leur insertion sociale et la lutte contre l’exclusion. »

Aide à l’habillage et au déshabillage, toilette, courses, préparation de repas, aide à la prise de médicaments, tâches ménagères, aménagement de l’espace, accompagnement dans la réalisation de ses activités de loisir et de la vie sociale, garde de jour et de nuit, compagnie de la personne malade, autant de missions pouvant incomber à l’auxiliaire de vie.

Aides à domicile : qualités requises

Comme pour la plupart des professions d’aide à la personne, une très bonne condition physique est indispensable ainsi qu’un grand sens de l’autre et de l’écoute.

Afin de rendre les multiples services aux personnes dépendantes, une certaine culture générale et la connaissance des institutions et des équipements locaux sont nécessaires.

Accès à la profession d’AVS

Pour exercer, il faut être titulaire du diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale.

Un grand nombre de centres de formation assurent, en formation initiale ou continue, en sessions courtes ou par alternance, des formations accessibles après des épreuves de sélection (épreuve écrite d’admissibilité et épreuve orale d’admission).

Les centres d’information et d’orientation (CIO) pourront fournir la liste des établissements locaux préparant au diplôme.

Auxiliaire de vie sociale : après le diplôme d’État

La rémunération et la carrière dans le secteur public relèvent de textes réglementaires. Actuellement, la rémunération brute est, depuis le 1er décembre 2011, de 9,19 €/heure.

Informations complémentaires :

l’annuaire des CIO


Suivez toute l’actualité des recrutements des métiers de la Fonction publique
sur la page Facebook de Vocation Service Public.