"Big bang" territorial jusqu’à 25 milliards d’économies

"Big bang" territorial jusqu'à 25 milliards d'économies

Selon André Vallini, secrétaire d’État à la Réforme territoriale, la nouvelle carte administrative après fusion de certains départements et régions permettrait un gain annuel de 12 à 25 milliards d’euros.

Dans un entretien accordé à nos confrères du Figaro, il précise : "Le budget des collectivités locales représente au total 250 milliards d’euros. Les meilleurs spécialistes pensent qu’en tablant sur des économies d’échelle et des suppressions de doublons qui pourraient à terme représenter de 5 % à 10 %, on arrive à un gain annuel de 12 à 25 milliards d’euros à moyen terme. Ce qui est beaucoup. Sans parler des gains de temps et d’efficacité qui sont difficilement quantifiables mais sans doute très importants". André Vallini n’a cependant pas précisé le détail des économies envisagées.

Les dépenses de personnels ont représenté, pour 2012, 5 % du budget des régions et 21 % du budget des départements. Si à l’échelon régional, l’impact des économies devrait être relativement faible, leurs répercutions sur les effectifs des départements risquent de se faire plus nettement sentir.

Il convient toutefois de rester prudent et de ne pas s’alarmer autre mesure. En effet, sur les 28 milliards d’euros que représentent le budget des régions en 2012, la part des frais de personnels pèse pour 3 milliards d’euros. Les grosses économies se feront certainement ailleurs.