Cette rubrique est parrainée par la Banque Française Mutualiste

Céline, vacataire par choix à la ville d’Albertville

C’est un peu par hasard que j’ai été amenée à travailler pour un des services de la mairie d’Albertville. Après trois ans de rupture avec le milieu professionnel (pour un bambin qui a aujourd’hui quatre ans), j’essayais péniblement de me remettre en selle. Le but n’était pas de décrocher un CDI à horaires fixes, mais plutôt de travailler en conservant une certaine disponibilité personnelle.

En septembre 2007, j’apprends que le musée d’Albertville recherche une personne pour l’accueil et la surveillance des visiteurs pour une durée de quatre mois. Un contrat de vingt heures.

J’ai ensuite demandé à être sur la liste des vacataires de la ville.

Aujourd’hui, je remplace parfois le personnel du musée selon leurs besoins, et j’ai également un pied dans d’autres services. Financièrement ce n’est pas toujours l’idéal, ça demande un peu d’organisation mais ça me permet d’effectuer des tâches différentes et de composer mon emploi du temps.


À lire aussi :

- Quel statut aurez-vous dans le Service public ?

- Devenir contractuel : mode d’emploi

- Retrouvez d’autres témoignages dans le magazine gratuit Vocation Service Public.