Cette rubrique est parrainée par la Banque Française Mutualiste

Claire, 27 ans, inspectrice des Finances publiques aux RH après 2 ans à la Justice

Claire, 27 ans, inspectrice des Finances publiques aux RH après 2 ans à la Justice

Je suis fonctionnaire depuis septembre 2009. Avant d’atteindre le niveau A, j’ai été catégorie B au ministère de la Justice. En effet, après ma licence AES (administration économique et sociale), j’ai décidé de m’orienter vers la fonction publique, et pour cela je me suis inscrite dans un IPAG afin de préparer au mieux mes concours. Comme je n’avais pas de vocation particulière pour un métier, je me suis inscrite à plusieurs concours.

C’est donc un peu par hasard que j’ai atterri au ministère de la Justice. Et j’en ai été très heureuse, c’est un ministère enrichissant où j’ai pu apprendre le métier de gestionnaire RH. J’avais en tête de passer cadre A assez rapidement. J’ai donc continué à passer des concours pour maintenir mon niveau. Je pense que c’est une bonne manière de dédramatiser les épreuves. J’ai pu constater qu’aller aux épreuves sans trop de pression est le meilleur moyen de réussir.

En effet, aux oraux d’inspecteur, j’étais assez stressée et mon oral de droit s’en est ressenti ! J’ai eu du mal à mobiliser mes connaissances. Par contre mon grand oral s’est très bien passé, il s’agissait surtout de faire preuve de bon sens et de motivation.

Ainsi, 2 ans après mon entrée à la Justice, j’ai changé de « maison » pour aller aux Finances, poussée par des possibilités d’évolution plus importantes. Et au 1er septembre dernier, j’ai pris mon poste toujours en RH mais à un poste plus technique. J’ai été étonnée des différences de cultures entre ministères. A la Justice un cadre A est un manager, tandis qu’aux Finances, c’est plus un technicien.


- Pour intégrer la Fonction publique d’État, territoriale ou hospitalière…
Consultez nos 60 fiches-métiers détaillées.

- Vous aussi, vous êtes candidat, lauréat ou fonctionnaire en poste, et vous souhaitez partager votre expérience, contactez-nous en cliquant ici.

- Retrouvez d’autres témoignages dans le magazine gratuit Vocation Service Public.