Collectivités locales, l’absentéisme en hausse

Collectivités locales, l'absentéisme en hausse

D’après une étude de Dexia Sofcap, l’absentéisme dans les collectivités locales a augmenté de 2007 à 2009 engendrant un coût financier important, une désorganisation des services et une surcharge de travail. Les collectivités de plus de 350 agents sont les plus touchées : le taux d’absentéisme y est deux fois supérieur à celui des plus petites collectivités. En 2009, par rapport à 2007, + 10 % de hausse des arrêts pour raisons de santé pour une durée qui s’allonge de 6 %. La maladie représente la première cause d’arrêt de travail avec 43 % des jours d’arrêt, mais l’accident de service progresse de plus 10 % en trois ans. 52 % des arrêts durent de deux à cinq jours avec une forte proportion en hiver et le lundi : 33 %. Les femmes et les personnels âgés entre 41 et 55 ans sont plus touchés avec 65 %. Le coût des arrêts est lui aussi en hausse de 9 %. Le coût moyen d’un arrêt varie de 1 212 et 2 074 euros par an selon la taille de la collectivité et de son effectif total.