Comment faire un stage dans la Fonction publique ?

Comment faire un stage dans la Fonction publique ?

Vous êtes en formation ou pouvez l’être ? Vous êtes étudiant et pouvez bénéficier d’une convention de stage ? Alors, pourquoi ne pas effectuer un stage dans une administration ? C’est l’un des plus sûrs moyens de valider votre projet professionnel, et un atout supplémentaire pour réussir votre concours.

« JE SUIS ÉTUDIANT »

Que vous soyez étudiant en début ou en fin de cycle, quelle que soit votre filière : diplôme professionnalisant (BTS, DUT, CAP, BEP), formation professionnelle continue ou formation générale (master, doctorat en langues, en sciences, en communication, en biologie…), si vous envisagez d’intégrer un jour l’administration, sachez que vous pouvez y faire un stage.

Il en existe deux catégories : les stages obligatoires et les stages libres.

- le stage obligatoire : il est partie intégrante du cursus de formation et est nécessaire à l’obtention du diplôme. Il donne lieu à la rédaction d’une convention de stage. Tripartite, cette convention est co-signée par le stagiaire, l’école ou l’université et l’administration sollicitée. Vous restez donc sous la direction de votre établissement.

- le stage libre : laissé à votre initiative, il n’est pas inscrit dans votre cursus et votre établissement de formation peut refuser de vous procurer une convention de stage.

« JE SUIS AU CHÔMAGE »

Un stage est une période d’apprentissage ou de perfectionnement qui fait nécessairement partie d’un parcours de formation. Si vous souhaitez faire un stage, vous devez donc être « en formation ».

Ainsi, si vous êtes au chômage, vous ne pourrez pas obtenir de convention de stage sans vous engager dans une formation. Les offres de formations sont très variées, dans leur objet et dans leurs modalités, et vous trouverez certainement celle qui est la plus cohérente avec votre projet.

Formations courtes, longues, en alternance, à distance, par correspondance… La plupart permettent de faire des stages, dès lors qu’elles sont agréées et que vous pouvez établir un rapport entre la formation et l’activité du stage.

- Stage court : vous pouvez faire un stage d’une durée de 3 à 10 jours grâce au dispositif « Évaluation en milieu de travail », sans être en formation. Votre conseiller du Pôle emploi peut vous accompagner dans vos démarches, mais il est difficile de trouver une administration d’accueil pour une période si courte.

« J’AI MOINS DE 26 ANS »

Réservées au public des moins de 26 ans non scolarisés, les Missions locales sont agréées par le ministère du Travail pour proposer -notamment- de devenir « stagiaire de la formation professionnelle non rémunéré » et réaliser des stages de 2 x 5 jours en entreprise. Ce dispositif est utilisé par de nombreux jeunes pour découvrir la Fonction publique hospitalière ou territoriale.

Autre possibilité offerte par les Missions locales : suivre un module d’orientation de 3 mois pour bénéficier du statut de stagiaire de la formation professionnelle.

Selon votre âge et votre statut, de nombreux organismes publics et privés sont accessibles dans le cadre de la formation professionnelle. Renseignez-vous auprès de votre Conseil régional.

CIBLEZ VOS DEMANDES

Pour cibler au mieux vos candidatures, il faut vous procurer tout ce qui a trait à l’administration visée (parcourir son site web, lire les brochures ou magazines qu’elle édite…) et identifier le bon interlocuteur, ce qui nécessite notamment de contacter l’administration concernée avant d’envoyer votre lettre.

Il est important aussi, nous a-t-on souvent répété lors de notre enquête, de valider le fait que le type de poste que vous ciblez est bien représenté au sein de l’établissement.

Enfin, la personnalisation de vos courriers est essentielle (nom du DRH, service que vous souhaitez intégrer, dates qui vous conviendraient). Le mailing impersonnel est à proscrire.

Dans votre demande, vous devrez préciser l’objet du stage, son importance et sa cohérence dans votre parcours de formation, les dates possibles…

Le recruteur ne doit pas avoir à s’interroger sur ce que vous souhaitez. Votre courrier doit refléter votre motivation, sachant que la notion de service public est une valeur essentielle.

LE POINT DE VUE DES RECRUTEURS

L’exemple du Conseil régional d’Ile-de-France

La direction du personnel et des ressources humaines accueille chaque année une centaine de stagiaires.

Elle reçoit quotidiennement des demandes, qui font l’objet d’une première sélection avant de circuler dans les différents services. Lorsque le profil semble bien correspondre, les stagiaires sont ensuite reçus en entretien.

La Région a des compétences très larges, de l’aménagement du territoire à la formation professionnelle, en passant par les problématiques environnementales, les finances, les affaires internationales, les transports publics, la construction et l’entretien des lycées, la création d’entreprise, la gestion des déchets, les programmes fonciers, la recherche, les nouvelles technologies… Tous les métiers de la Fonction publique territoriale y sont représentés.

Les stagiaires doivent montrer de l’appétence pour le domaine dans lequel ils vont effectuer leur stage, d’autant que la plupart des stagiaires, étudiants en master, doivent rédiger un mémoire, mais aussi parce que chaque stagiaire est accompagné par un tuteur, généralement très impliqué.

Accueillir des jeunes permet de leur faire mieux connaître l’institution, de motiver de nouveaux talents, car cela peut, à terme, être un vivier. C’est aussi, pour le service d’accueil, un moyen d’avoir un regard extérieur, distancié.