Comment intégrer la fonction publique territoriale près de chez vous

Comment intégrer la fonction publique territoriale près de chez vous

Devenir fonctionnaire est votre objectif, mais vous craignez de ne pas pouvoir rester dans votre région d’origine et être muté loin de chez vous ? Si certains métiers de la Fonction publique demandent des sacrifices en matière de mobilité géographique, la plupart peuvent être exercés près de chez soi, dès la première nomination. La fonction publique territoriale en particulier offre le plus grand nombre d’employeurs et le choix de métiers le plus large. Quelles sont les stratégies à mettre en œuvre pour maîtriser son lieu d’affectation ? Le point sur ce qu’il faut savoir sur les différents employeurs de la fonction publique territoriale et les modes de recrutement qui permettent de concilier vie professionnelle et proximité géographique.

Créée en 1984, la fonction publique territoriale regroupe l’ensemble des 2.1 millions d’agents des collectivités territoriales (mairies, intercommunalités, départements, régions) et de leurs établissements publics avec plus de 250 métiers.

Les offres d’emploi sont regroupées par les Centres départementaux de gestion (CDG), sauf pour la Ville de Paris qui se charge elle-même de recruter son personnel.

La Ville de Paris est considérée comme une fonction publique à part entière. Elle emploie 51 750 agents titulaires et près de 5 300 contractuels.
- www.paris.fr/recrutement
- www.paris.fr/emploi

La multiplicité des employeurs locaux en fait une valeur sûre pour un travail de proximité.

Fonction publique territoriale : les meilleures perspectives

La fonction publique territoriale est la championne toutes catégories de l’emploi de proximité. Les concours offrent un large choix et de nombreux recrutements en raison des départs en retraite et de l’expansion de certains secteurs comme l’aide à domicile ou la police municipale.

Les concours sont organisés par les Cendre départementaux de gestion (CDG). Si la date des épreuves est souvent nationale, les épreuves ont lieu localement, ou du moins régionalement.

Après la réussite du concours, les lauréats sont inscrits sur une liste d’aptitude. Ainsi, le succès au concours ne garantit pas un poste d’office comme dans la fonction publique d’État. Il appartient au lauréat de se rapprocher des collectivités ayant déclaré des emplois vacants afin de trouver un poste. Les lauréats d’un même concours sont donc en concurrence. L’inscription sur cette liste est valable un an, reconductible deux fois.

Attention : durant cette période, si le lauréat n’a pas été nommé stagiaire dans une collectivité, il perd le bénéfice du concours. L’avantage, c’est que vous avez le choix de postuler où vous le souhaitez, selon les offres d’emplois publiées par les CDG pour votre profil : vous maîtrisez ainsi votre lieu de travail.

L’incroyable variété des métiers de proximité proposée par la fonction publique territoriale est due à la multitude d’employeurs, à une crise du recrutement dans certains secteurs en raison d’un vieillissement des agents issus du Baby boom et du développement des secteurs de l’aide à domicile, de la sécurité et de spécialités administratives et techniques.

La pyramide des âges annonce des recrutements importants. Un tiers des agents (soit environ 600 000) devrait partir à la retraite dans les quatre à cinq ans à venir. Depuis la fin des années 2000, une première vague de départs a largement bénéficié aux nouveaux candidats, atténuant les effets des coupes budgétaires. La seconde vague sera plus étalée (de 2015 à 2025) en raison de l’allongement de l’âge de départ à la retraite et de la volonté de beaucoup d’agents de prolonger leur carrière pour bénéficier de meilleurs taux de pension.

Même si dans certains secteurs, tous les départs ne seront pas remplacés (comme les services administratifs et comptables), environ 30 000 postes chaque année devraient être rendus disponibles par les nouveaux retraités.

Un large choix d’employeurs

35 585 communes réparties sur tout le territoire

Ces 35 585 communes permettent une grande variété de pratiques pour une même fonction. Par exemple, un adjoint technique dans une grande ville sera intégré dans une équipe et dans un service, affecté à des tâches spécialisées, alors que dans une petite commune rurale, il aura à organiser, souvent en toute autonomie, l’ensemble de ses interventions.

Il en va de même pour le secteur administratif où un(e) secrétaire de mairie, souvent le seul agent du service administratif, en liaison directe avec le maire, devra connaître tous les dossiers et l’ensemble des questions à traiter ; dans une grande ville, il sera spécialisé dans un domaine et travaillera au sein d’une équipe, beaucoup plus éloigné de la population et des élus.

Les emplois dans l’animation, la culture, l’aide à la personne et surtout la police municipale bénéficient d’une demande croissante et constante des citoyens.

Les structures intercommunales

En pleine expansion avec des compétences identiques aux communes, les structures intercommunales représentent l’avenir de l’emploi de proximité.

Elles sont créées à l’initiative de plusieurs communes, appartenant à un même bassin de vie et souhaitant mutualiser leurs moyens. Principalement, on trouve les syndicats intercommunaux, communautés de communes, de villes, d’agglomérations, les communautés urbaines et les métropoles.

Ces instances ne feront pas disparaître les communes, mais proposent un mode de gestion local plus efficace de certaines compétences territoriales techniques, mais de plus en plus pour la culture, l’animation et le tourisme.

L’intercommunalité recherche des compétences dans tous les domaines et pour tous les niveaux d’études. Les secteurs de l’urbanisme, l’environnement, l’économie et les finances, la sécurité sanitaire sont particulièrement demandés. Les structures de coopération intercommunales sont certainement le plus grand réservoir d’emplois de la fonction publique territoriale.

Les conseils départementaux (CD)

Au nombre de 101 en France, les conseils départementaux sont les instances administratives politiques départementales.

À ne pas confondre avec les préfectures qui sont des représentations de l’État (et proposent elles aussi des emplois de proximité), les Conseils départementaux interviennent dans des domaines et dans des champs d’actions géographiques qui dépassent les communes. Leurs compétences sont très larges :

  • Dans le secteur sanitaire et social : aide sociale, protection maternelle et infantile, insertion, aide sociale, aide aux personnes handicapées et âgées, prévention sanitaire.
  • Dans le domaine de l’équipement du territoire : gestion des routes départementales et désormais des routes nationales d’intérêt local, ouvrages d’art routiers. Les lignes de transport par autocars du département et avec les départements limitrophes sont également de sa compétence.
  • L’éducation est une part importante de ses budgets avec la gestion des collèges.
  • En matière de culture, le CD gère les archives et les bibliothèques départementales. Il subventionne la politique culturelle et la préservation du patrimoine, aide les associations locales.
  • Enfin, c’est le CD qui finance les SDIS (Services départementaux d’incendie et de secours).

Les conseils régionaux (CR)

Les conseils régionaux interviennent dans :

  • l’aide à l’économie et au développement ;
  • l’aménagement du territoire et la protection de l’environnement et du paysage (littoral, massifs forestiers, parcs régionaux, réserves naturelles, préservation de la qualité de l’air, etc.) ;
  • l’enseignement avec la construction et la gestion des lycées, ainsi que la formation professionnelle (gestion des AFPA) ;
  • l’organisation des transports ferroviaires régionaux ;
  • les grands équipements (ports et aéroports) et les routes dites « nationales ».

Les fusions de régions auront un impact limité sur l’emploi. Si les administrations centrales peuvent souffrir du regroupement de services, les postes de terrain resteront stables.

Les emplois de personnels techniques et d’entretien des lycées sont une opportunité pour les candidats à la catégorie C.

Structures de grandes tailles, les conseils régionaux offrent d’importantes possibilités d’évolution de carrière et de changement d’orientation.

Les régions et les départements emploient une grande partie de leurs agents dans les villes préfectures de région ou de département. Mais de nombreux services « de terrain » proposent des postes locaux, y compris dans les zones rurales : petite enfance, culture, aide sociale, gestion des routes, agriculture et environnement.

Votre commune, la grande ville la plus proche, les intercommunalités, mais aussi les services de HLM, sont des mines d’emplois proches de chez vous qu’il faudra prospecter individuellement.

Les établissements publics administratifs locaux

Les établissements publics administratifs locaux emploient environ 440 000 personnes. Les secteurs d’activité sont très variés : compagnies de chauffage, de transports (intercommunales souvent, mais aussi départementales), certains musées, des comités de promotion pour un territoire ou un département, etc.

Ces établissements présentent l’avantage d’un recrutement souvent plus souple où le gré à gré domine.

Les secteurs porteurs

La police municipale est le premier recruteur du début de l’année 2016. Les offres d’emploi de policiers municipaux arrivent en tête des demandes d’après les CDG. Le développement de l’intercommunalité accentuera encore cette tendance. Actuellement, la ville-centre est souvent la seule à en être dotée. Une mutualisation sur une zone géographique plus étendue sera source de nouveaux postes.

Le secteur de l’aide à la personne est en tension depuis plusieurs années et bénéficiera de la hausse constante des besoins. La petite enfance recrute de manière stable. L’aide auprès des personnes âgées se développe avec le vieillissement de la population.

Dans la catégorie C, les métiers d’aide-ménagère, d’auxiliaire de puériculture, d’aide médico-psychologique et d’assistant des écoles maternelles (environ 2 000 postes par an) sont particulièrement demandés. Les formations pour accéder à ces postes ne demandent souvent pas de diplôme et sont réalisables en formation continue pour adultes.

Dans la catégorie B, des rédacteurs (option sanitaire et sociale) seront nécessaires pour assurer la coordination des services, surtout s’ils sont transférés à une gestion intercommunale.

Le secteur technique continue de recruter, surtout dans les départements et les régions.

De nouvelles compétences sont recherchées en catégorie B et A dans le domaine de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme, des espaces naturels.

Une « niche de métiers » assure également le recrutement d’environ 1 000 personnes chaque année : les professeurs d’enseignement artistique pour les écoles et conservatoires (municipaux, départementaux et régionaux) de musique et de danse.

Avec la modernisation de la Fonction publique, les régions auront des compétences élargies, un peu à l’image des Länder allemands, et de nouveaux métiers feront leur apparition dans le secteur de l’économie : implantations commerciales et industrielles, développement économique, exportation, finances, mais aussi tourisme.

Trouver un emploi près de chez soi dans la fonction publique territoriale : mode d’emploi

Les annonces des concours, des postes et des recrutements directs sont regroupées dans les centres de gestion. Vous trouverez la liste sur le site : www.fncdg.fr.

En général, le site de chaque CDG possède une page spécifique « emploi » et une autre « concours ». Elles ne sont pas toujours à jour et un contact téléphonique ou une visite sera souvent utile. Les grandes communes, les départements et les régions publient souvent sur leur site les postes vacants et les recrutements sans concours.

Pensez aussi à déposer un CV auprès du bureau de recrutement, en particulier si vous êtes à la recherche d’un apprentissage.


À consulter aussi :
- Comment devenir fonctionnaire ou agent public près de chez vous
- Comment intégrer la fonction publique hospitalière près de chez vous
- Comment intégrer la fonction publique d’État près de chez vous