Comparaison des régimes de retraite entre les salariés du privé et les fonctionnaires

Comparaison des régimes de retraite entre les salariés du privé et les fonctionnaires

Contrairement à une idée reçue, le régime de retraite des fonctionnaires n’est pas plus avantageux que celui du secteur privé.

Depuis la récente réforme, instaurée par Nicolas Sarkozy, l’âge de départ est de 62 ans, comme dans le privé. S’il reste encore des agents qui partent à 60 ans cette année, l’âge minimum passe progressivement à 62 ans. Quelques catégories de fonctionnaires bénéficient d’un départ anticipé à 57 ans (au lieu de 55 auparavant) : les personnels occupant des emplois à risques particuliers ou présentant une fatigue exceptionnelle : pompiers, personnels soignants, gardiens de la paix, surveillants pénitentiaires, etc.)

La durée de cotisation est la même avec un passage progressif à 166 trimestres. Le système de calcul est différent entre public et privé : dans le privé, un trimestre est validé sur le salaire payé, même si un seul mois est travaillé, alors que dans le public, la validation d’un trimestre se fait sur le temps réellement travaillé ; donc un mois travaillé ne permet pas de valider un trimestre.

La base de calcul de la retraite est également différent : le traitement des 6 derniers mois (primes non comprises) pour le secteur public avec un taux maximum de 75%, et la moyenne des 25 meilleures années pour le privé, avec un taux plein de 50% auquel s’ajoutent les retraites complémentaires.