Agent de constatation des impôts : réussir le concours 2016-2017

Agent de constatation des impôts : réussir le concours 2016-2017

Les informations sur le métier sont présentes dans la fiche Agent de constatation des impôts : fiche métier.

Présentation du concours d’agent de constatation des impôts

Pour les ministères économiques et financiers, un seul concours vous permet d’accéder aux postes de catégorie C de trois directions :

  • Direction générale des finances publiques (DGFiP) ;
  • Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI) ;
  • Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Le concours comporte deux branches :

  • La branche administrative permet l’accès aux corps suivants :
    - agent administratif des finances publiques ;
    - agent de constatation des douanes, branche des opérations commerciales ;
    - adjoint de contrôle de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.
  • La branche de la surveillance permet l’accès uniquement au corps des agents de constatation des douanes. Pour cette branche, en plus des conditions d’accès, les candidats doivent remplir les conditions d’aptitude physique et l’âge limite d’accès est fixé à 60 ans.

Le candidat choisit au moment de son inscription la branche au titre de laquelle il souhaite concourir (administrative ou surveillance).

Concours d’agent de constatation des impôts : conditions d’accès

Outre les conditions pour entrer dans la Fonction publique, les candidats doivent être de nationalité française et être titulaires d’un diplôme de niveau V (brevet des collèges, BEP…).

Épreuves du concours externe d’agent de constatation des impôts

Épreuve écrite de pré-admissibilité

Questionnaire à choix multiple destiné à vérifier les connaissances de base en matière d’orthographe, de vocabulaire et de grammaire, de connaissances générales et de calcul, ainsi que les capacités de raisonnement du candidat.

Durée : 1 h 30 - coefficient 1

Épreuve écrite d’admissibilité

Résolution de cas pratiques permettant de vérifier l’aptitude du candidat à présenter les éléments d’un dossier et pouvant comporter la réponse à des questions sur ce dossier, la rédaction d’un document, la mise au point d’un tableau de chiffres.

Durée : 3 h - coefficient 2

Épreuve orale d’admission

Entretien avec le jury permettant d’apprécier les motivations et l’aptitude du candidat à exercer les fonctions postulées au sein des ministères économiques et financiers.

Durée : 15 min - coefficient 2

Épreuves sportives supplémentaires pour la branche de la surveillance

Exercices physiques de course de vitesse, course de fond et saut en hauteur (coefficient 1).

Par dérogation et sur production d’un justificatif médical, les femmes enceintes se voient attribuer une note égale à la moyenne nationale obtenue à cette épreuve par les candidates du concours.