Attaché territorial : réussir le concours 2016-2017

Attaché territorial : réussir le concours 2016-2017

Les informations sur le métier sont présentes dans la fiche Attaché territorial : fiche métier.

Inscription au concours d’attaché territorial

L’inscription au concours est ouverte aux titulaires d’un diplôme de niveau bac + 3 toutes filières ou équivalent.

Attention : des connaissances en droit, plus particulièrement en droit public, sont indispensables.

Le concours est accessible par la 3e voie : sans condition de diplôme, en faisant valoir une expérience professionnelle dans le cadre de la validation des acquis.

Lors de l’inscription au concours, les candidats ont le choix entre 5 spécialités :

  • administration générale,
  • animation,
  • gestion du secteur sanitaire et social,
  • analyste,
  • urbanisme.

Une préparation au concours est vivement conseillée dans un IEP ou encore à l’IPAG (Institut de préparation à l’administration générale).

Concours d’attaché territorial : épreuves

Les épreuves peuvent varier en fonction des spécialités. Voici les épreuves du concours d’attaché territorial spécialité administration générale.

  • Épreuves écrite d’admissibilité :
    - composition portant sur un sujet d’ordre général ;
    - rédaction d’une note destinée à vérifier l’aptitude du candidat à l’analyse d’un dossier soulevant un problème d’organisation ou de gestion rencontré par une collectivité territoriale.
  • Épreuves d’admission :
    - entretien destiné à apprécier les connaissances administratives générales du candidat et sa capacité à les exploiter, sa motivation et son aptitude à exercer les missions ;
    - épreuve orale de langue vivante comportant la traduction sans dictionnaire d’un texte, suivie d’une conversation dans l’une des langues suivantes : allemand, anglais, arabe moderne, espagnol, grec, italien, néerlandais, portugais, russe.