Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation CPIP : réussir le concours 2016-2017

Conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation CPIP : réussir le concours 2016-2017

Les informations sur le métier sont présentes dans la fiche Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation CPIP : fiche métier.

Conditions d’inscription aux concours de conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation

Les conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation sont recrutés par concours externe et interne.

Conditions communes aux deux concours

Pour se présenter aux concours externe et interne de CPIP, il faut :

  • posséder la nationalité française,
  • jouir de ses droits civiques,
  • se trouver en position régulière au regard du code du service national, le cas échéant,
  • remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction,
  • ne pas avoir de mention au bulletin n°2 du casier judiciaire incompatible avec l’exercice des fonctions.

Concours externe : conditions de diplômes

Les candidats au concours externe de CPIP doivent être titulaires :

  • soit du D.E.U.G ou du D.U.T,
  • soit du diplôme d’État d’éducateur spécialisé,
  • soit du diplôme d’État d’assistant de service social ou de l’un des titres ou diplômes reconnus équivalents.

Des dérogations aux conditions de diplômes sont accordées aux personnes élevant ou ayant élevé trois enfants et plus et aux sportifs de haut niveau figurant sur la liste des sportifs de haut niveau fixée chaque année par le ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports. Les conditions de diplôme ne leur sont pas opposables.

Conditions d’accès au concours interne

Les candidats au concours interne doivent être fonctionnaires ou agents de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent y compris ceux de caractère sanitaire et social mentionnés à l’article 2 de la loi n° 86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière, placés dans l’une des positions prévues à l’article 32 de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l’État, à l’exception de la position de disponibilité, et justifier au 1er janvier de l’année du concours d’au moins 4 ans de services publics effectifs.

Concours de CPIP : épreuves

Épreuves du concours externe

Le concours externe de CPIP comporte :

  • Deux épreuves écrites d’admissibilité :
    - une composition portant sur un sujet d’ordre général relatif à l’évolution politique, économique et sociale de la France contemporaine (durée : 4 heures -coefficient : 3) ;
    - une épreuve de note de synthèse à partir d’un dossier portant sur les libertés publiques ou des problématiques liées à la justice (durée : 3 heures - coefficient 2).
  • Une épreuve orale d’admission : entretien avec le jury visant à apprécier la personnalité, les aptitudes et les motivations du candidat à exercer les fonctions de conseiller d’insertion et de probation en milieu pénitentiaire. Cet entretien a pour point de départ un exposé du candidat à partir d’un sujet tiré au sort, portant sur le programme de connaissances générales figurant à l’annexe I (temps de préparation : 15 minutes ; durée de l’entretien : 30 minutes maximum, dont quinze minutes au plus d’exposé ; coefficient 2).

Épreuves du concours interne

Le concours interne de CPIP comporte :

  • Une épreuve écrite d’admissibilité : la rédaction, à partir d’un dossier, d’une note administrative permettant de vérifier les qualités de rédaction, d’analyse et de synthèse du candidat ainsi que son aptitude à dégager des solutions appropriées (durée : 3 heures ; coefficient 2).
  • Une épreuve orale d’admission choisie par le candidat au moment de son inscription au concours parmi :
    - un entretien avec les membres du jury ayant pour point de départ un exposé du candidat sur son parcours professionnel et permettant d’apprécier ses compétences et ses capacités pour exercer l’emploi de conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation des services pénitentiaires (durée : 30 minutes maximum, dont 10 minutes au plus d’exposé) ;
    - la reconnaissance des acquis de son expérience professionnelle (RAEP) dès lors qu’il dispose d’une expérience professionnelle minimale de trois ans (durée : 30 minutes maximum ; coefficient 2).

Sont pris en compte dans l’expérience professionnelle les emplois inscrits dans la filière sécurité ou dans la filière socio-éducative du répertoire interministériel de l’État (RIME) ou en relation avec les métiers de la sécurité ou de la filière socio-éducative ou relevant de l’administration pénitentiaire.

Pour l’épreuve d’entretien basée sur la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle, le candidat produit, au moment de son inscription, un dossier professionnel qui fait apparaître notamment son cursus professionnel, ses motivations personnelles et professionnelles pour l’exercice des fonctions de conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation de l’administration pénitentiaire.

L’entretien doit porter alors exclusivement sur le dossier constitué par le candidat. Pour la constitution de son dossier, le candidat devra télécharger les imprimés réglementaires sur le site www.justice.gouv.fr.

Programme de l’épreuve orale d’admission du concours externe de CPIP

Les thèmes au programme sont :

  • Les principales institutions françaises et européennes
  • La famille dans la société contemporaine
  • Démographie et migrations, intégration et insertion sociale
  • Enseignement, échec scolaire et inadaptation
  • La socialisation des adolescents
  • Formation et qualification professionnelle
  • Chômage, pauvreté et précarité
  • Les politiques en faveur de l’emploi, de la santé et de l’action sociale
  • Prévention et traitement de la délinquance
  • Normes et déviances
  • Urbanismes et citoyenneté
  • Médias et communication
  • Sports, loisirs et vie culturelle