Conseiller territorial des APS : réussir le concours 2016-2017

Conseiller territorial des APS : réussir le concours 2016-2017

Les informations sur le métier sont présentes dans la fiche Conseiller territorial des APS : fiche métier.

Conditions d’inscription aux concours de conseiller territorial des APS

Un concours externe et un concours interne permettent l’accès aux fonctions de conseillers des APS. Cependant les fonctionnaires de l’Éducation nationale peuvent intégrer ce cadre d’emploi par détachement : les professeurs d’éducation physique et sportive, les professeurs de sport, les inspecteurs de la jeunesse et des sports.

Conditions générales

Les candidats doivent répondre aux conditions requises pour être titularisé dans la fonction publique territoriale :

  • Posséder la nationalité française ou être ressortissants d’un État membre de la CEE.
  • Jouir de leurs droits civiques.
  • Ne pas avoir un casier judiciaire (bulletin n°2) portant des mentions incompatibles avec l’exercice des fonctions.
  • Se trouver en position régulière au regard du code du service national.
  • Remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction.

Conditions de diplômes

Pour le concours externe, les candidats doivent être titulaires :

  • d’un diplôme national ou reconnu ou visé par l’État sanctionnant une formation d’une durée totale au moins égale à trois années d’études supérieures après le baccalauréat.
  • ou d’un titre ou diplôme homologué au moins au niveau II des titres et diplômes de l’enseignement technologique.

Concours externe de conseiller territorial des APS : épreuves

Épreuves d’admissibilité

Les épreuves d’admissibilité du concours externe pour le recrutement des conseillers des activités physiques et sportives comprennent :

  • Une épreuve écrite consistant en la réponse à six questions portant sur les éléments essentiels dans chacun des domaines suivants : a) Des techniques et méthodes de l’entraînement sportif ; b) De l’enseignement des activités physiques et sportives ; c) De la sociologie des pratiques sportives ; d) De la gestion financière appliquée aux services des sports ; e) De la conception et l’entretien des équipements sportifs et de loisirs ; f) Des sciences biologiques et des sciences humaines. (durée : quatre heures, coefficient 3) Cette épreuve doit permettre au jury d’apprécier, outre les connaissances du candidat, sa capacité à présenter ses réponses de manière organisée.
  • La rédaction d’une note ayant pour objet de vérifier l’aptitude des candidats à l’analyse d’un dossier soulevant un problème d’organisation ou de gestion rencontré par une collectivité territoriale dans le domaine des activités physiques et sportives (durée : quatre heures ; coefficient 4).

Peuvent être seuls autorisés à se présenter aux épreuves d’admission du concours externe les candidats déclarés admissibles par le jury.

Épreuves d’admission

Les épreuves d’admission du concours externe sont :

  • Une épreuve physique comprenant : – un parcours de natation ; – une épreuve de course (coefficient 1).
  • Un entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur sa formation et son projet professionnel devant permettre au jury d’apprécier ses connaissances en matière d’activités physiques et sportives, sa capacité à s’intégrer dans l’environnement professionnel au sein duquel il est appelé à travailler, sa motivation et son aptitude à exercer les missions dévolues aux membres du cadre d’emplois et à l’encadrement (durée : 20 minutes, dont cinq minutes au plus d’exposé ; coefficient 4).
  • Une épreuve orale facultative de langue vivante choisie par les candidats, lors de leur inscription, parmi l’une des langues étrangères suivantes : anglais, allemand, espagnol, italien, portugais, néerlandais, russe, arabe moderne ou grec. L’épreuve consiste en la traduction en français, sans dictionnaire, d’un texte dans la langue choisie suivie d’une conversation dans cette langue (durée : quinze minutes après une préparation de même durée : coefficient 1).

Programme de la 1re épreuve d’admissibilité du concours externe pour le recrutement des conseillers territoriaux des activités physiques et sportives

Le programme de la première épreuve d’admissibilité du concours externe pour le recrutement des conseillers territoriaux des activités physiques et sportives prévue à l’article 6 du décret du 26 mars 1993 susvisé est fixé comme suit :

a) Les techniques et les méthodes de l’entraînement sportif :

Le programme, intégrant les variables, d’une part, âge et sexe des pratiquants sportifs et, d’autre part, carrière, saison, séance d’activités physiques et sportives, comprend :
- la notion de performance ;
- l’entraînement ;
- la prévention en matière de dopage.

b) L’enseignement des activités physiques et sportives :

- l’analyse et le choix des activités physiques et sportives dans le cadre d’un cycle, d’une séance, sa programmation ;
- les styles d’enseignement ;
- l’apprentissage ;
- le fonctionnement du groupe ;
- l’évaluation ;
- l’environnement matériel, social, économique et politique des activités physiques et sportives.

c) La sociologie des pratiques sportives :

1. Les modalités de recueil de données sur les différents publics sportifs et sur les cadres de pratiques sportives (humains, structurels) :
– définition des catégories et des typologies sociologiques ;
– catégories d’acteurs sociaux ;
– catégories de structures.

2. Le cadre théorique d’interprétation et de construction d’hypothèses sur les thèmes relatifs à :
– l’analyse de la différenciation sociale ;
– les représentations sociales ;
– les identités sociales.

d) La gestion financière appliquée aux services des sports :

- Les techniques budgétaires : les grands principes du droit budgétaire ; la préparation, l’exécution et le contrôle de l’exécution du budget.
- L’analyse de gestion : les charges fixes et variables, les charges directes et indirectes ; le seuil de rentabilité ; la notion de coût global.
- L’analyse budgétaire et l’analyse des écarts.
- Les tableaux de bord de suivi financier.

e) Le fonctionnement et les techniques d’entretien des équipements sportifs et de loisirs :

- les études des besoins ;
- les différentes phases de programmation, les caractéristiques, les normes et l’homologation d’un équipement sportif ;
- la constitution et la réalisation des sols ;
- les techniques d’entretien des équipements sportifs.

f) Les sciences biologiques et les sciences humaines :

  • Sciences biologiques :
    Le programme intégrant les variables âge et sexe des pratiquants sportifs comprend :
    1. Physiologie : l’organisme humain comme « système ouvert » à l’environnement : aspects bio-énergétiques et aspects bio-informationnels.
    2. Anatomie biomécanique : le fonctionnement de l’appareil locomoteur et le respect de son intégrité (l’analyse du mouvement ; le geste sportif et l’appareil locomoteur).
  • Sciences humaines :
    - le contexte social, économique et politique de la pratique et du développement des activités physiques et sportives ;
    - le fonctionnement du groupe ;
    - la relation formateur-pratiquant sportif ;
    - l’apprentissage et la formation ;
    - l’investissement du pratiquant sportif et le rapport investissement/performance.