Opérateur territorial des activités physiques et sportives (OTAPS) : réussir le concours 2016-2017

Opérateur territorial des activités physiques et sportives (OTAPS) : réussir le concours 2016-2017

Les informations sur le métier et les liens utiles sont disponibles dans la fiche Opérateur territorial des activités physiques et sportives (OTAPS) : fiche métier.

Concours d’OTAPS : conditions d’inscription

Pour s’inscrire au concours externe, le candidat doit :

  • posséder la nationalité française, ou être ressortissant d’un État membre de l’Union européenne, ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen ;
  • être titulaire au moins d’un titre ou diplôme homologué au niveau V (CAP, BEP, brevet des collèges…) ;
  • se trouver en position régulière au regard des obligations du service national de l’État dont il est ressortissant ;
  • être âgé d’au moins 16 ans ;
  • jouir de ses droits civiques ;
  • ne pas avoir un casier judiciaire (bulletin n° 2) portant des mentions incompatibles avec l’exercice des fonctions ;
  • remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction.

Épreuves du concours d’OTAPS

Admissibilité

Deux épreuves permettent de sélectionner les candidats en vue des épreuves d’admission :

  • Questionnaire de vingt questions à choix multiple relatives à la connaissance de la réglementation sportive, de l’organisation du sport dans les collectivités territoriales et de la sécurité dans les équipements sportifs (durée 30 minutes, coef. 2).
  • Rédaction d’un rapport établi à partir d’un dossier relatif à un événement ou à un incident survenu ayant eu lieu sur un équipement sportif (durée 1 heure 30, coef. 3).

Admission

Les épreuves pour la phase d’admission sont les suivantes :

  • Entretien avec le jury sur les connaissances du candidat dans le domaine des activités physiques et sportives et sur sa motivation pour occuper un emploi d’opérateur des activités physiques et sportives (durée 20 minutes, coef. 2)
  • Deux épreuves physiques (coef. 1) :
    - un parcours de natation (50 mètres en nage libre - tout parcours terminé, même en dehors des limites de temps indiquées par la table de cotation, sera coté 10 points) ;
    - une épreuve de course à pied (Hommes : 1000 mètres - Femmes : 600 mètres).

Concours d’opérateur territorial des activités physiques et sportives : programme des épreuves

A - Épreuves écrites d’admissibilité

1°) Questionnaire à choix multiple :

- L’organisation du sport au niveau local : le rôle et le fonctionnement des collectivités territoriales et de leurs établissements publics, des établissements scolaires et des associations dans le domaine des activités physiques et sportives.
- La réglementation sportive et la sécurité : les règles d’hygiène et de sécurité dans les salles et les équipements sportifs ; la notion de responsabilité : morale, civile, pénale, professionnelle ; la notion de faute : responsabilité personnelle des agents, responsabilité des collectivités territoriales.

2°) Rédaction d’un rapport à partir d’un dossier relatif à un événement ou à un incident ayant lieu sur un équipement sportif. L’épreuve permet de vérifier la capacité du candidat à rédiger un rapport écrit circonstancié à partir d’un événement ou d’un incident ayant eu lieu sur un équipement sportif. Il peut s’agir de tout équipement sportif fréquenté par différents publics et recevant ou non des spectateurs.

B - Épreuves d’admission

Le barème de notation des épreuves physiques est fixé ainsi qu’il suit : la somme des points de cotation obtenus dans les deux exercices est majorée d’un point par année d’âge au-dessus de 28 ans chez les femmes et de 30 ans chez les hommes, dans la limite de 10 points, l’âge des candidat(es) étant apprécié au 1er janvier de l’année du concours.


Suivez toute l’actualité des recrutements des métiers de la Fonction publique sur la page Facebook de Vocation Service Public.