Professeur territorial d’enseignement artistique : réussir le concours 2016-2017

Professeur territorial d'enseignement artistique : réussir le concours 2016-2017

Les informations sur le métier sont présentes dans la fiche Professeur territorial d’enseignement artistique : fiche métier.

Concours de professeur territorial d’enseignement artistique : conditions d’inscription

Conditions générales

Les candidats doivent remplir les conditions suivantes :

  • posséder la nationalité française ou être ressortissants d’un état membre de la CEE,
  • jouir de leurs droits civiques,
  • ne pas avoir un casier judiciaire (bulletin n°2) portant des mentions incompatibles avec l’exercice des fonctions,
  • se trouver en position régulière au regard du code du service national,
  • remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction.

Aucune limite d’âge n’est prévue.

Conditions de diplômes

Les conditions de diplômes varient selon la spécialité choisie :

  • Spécialités musique et danse : être titulaire du certificat d’aptitude aux fonctions de professeur des conservatoires classés par l’État.
  • Spécialité art dramatique : être titulaire du certificat d’aptitude aux fonctions de professeur des conservatoires classés par l’État obtenu dans la discipline art dramatique.
  • Spécialité arts plastiques : être titulaire d’un diplôme national sanctionnant un second cycle d’études supérieures figurant sur une liste établie par décret ou d’un titre ou diplôme de niveau équivalent figurant sur la liste suivante : a) Un diplôme national ou reconnu ou visé par l’État sanctionnant une formation d’une durée totale au moins égale à trois années d’études supérieures après le baccalauréat ; ou b) Un titre ou diplôme homologué au moins au niveau II des titres et diplômes de l’enseignement technologique ; ou c) Un titre ou diplôme national de niveau équivalent figurant en annexe ; ou d) Justifier d’une pratique artistique appréciée par le ministre chargé de la culture après avis d’une commission créée par arrêté du même ministre.

Différentes spécialités du concours de professeur territorial d’enseignement artistique

Musique

La spécialité musique comprend les disciplines suivantes : violon, alto, violoncelle, contrebasse, flûte traversière, hautbois, clarinette, basson, saxophone, trompette, cor,trombone, tuba, piano, orgue, accordéon, harpe, guitare, percussions, direction d’ensembles instrumentaux, chant, direction d’ensembles vocaux, musique ancienne (tous instruments), musique traditionnelle (tous instruments), jazz (tous instruments), musique électroacoustique, professeur coordonnateur des musiques actuelles amplifiées (tous instruments), accompagnateur (musique et danse), professeur d’accompagnement (musique et danse), formation musicale, culture musicale, écriture, professeur chargé de direction (musique, danse et art dramatique).

Danse

La spécialité Danse comprend trois disciplines :

  • danse contemporaine,
  • danse classique,
  • danse jazz.

Art dramatique

Arts plastiques

La spécialité Arts plastiques comprend les disciplines suivantes :

  • histoire des arts ;
  • sciences humaines appliquées à l’art, au design et à la communication ;
  • philosophie des arts et esthétique ;
  • peinture, dessin, arts graphiques ;
  • sculpture, installation ;
  • cinéma, vidéo ;
  • photographie ;
  • infographie et création multimédia ;
  • espaces sonores et musicaux ;
  • graphisme, illustration ;
  • design d’espace, scénographie ;
  • design d’objet.

Concours de professeur territorial d’enseignement artistique : épreuves

Épreuve d’admissibilité

Examen du dossier individuel du candidat comprenant son curriculum vitae, une présentation écrite de son expérience antérieure et une présentation de ses œuvres, travaux ou recherches personnels.

La présentation écrite mentionnée à l’alinéa précédent consiste en une note détaillée de dix pages dactylographiées au maximum présentant la démarche de recherche et de création du candidat (coefficient : 2).

Épreuves d’admission

Les épreuves d’admission des concours externe et interne consistent, selon la discipline choisie par le candidat au moment de son inscription, en :

- Une épreuve pédagogique correspondant aux fonctions à exercer en présence d’étudiants (durée : vingt minutes ; coefficient : 2).

- Un entretien avec le jury au cours duquel le candidat présente un exposé sur la manière dont il envisage l’exercice des fonctions auxquelles il postule et pendant lequel est appréciée son aptitude à les exercer. À cette occasion, le jury interroge également le candidat sur le dossier qu’il a présenté à l’épreuve d’admissibilité (durée : trente minutes ; coefficient : 3).

En outre, les candidats peuvent subir une épreuve orale facultative de langue vivante portant sur la traduction, sans dictionnaire, d’un texte en anglais, allemand, italien, espagnol, grec, portugais, néerlandais, russe ou arabe moderne, selon le choix du candidat exprimé au moment de l’inscription, et suivie d’une conversation (préparation : quinze minutes ; durée : quinze minutes ; coefficient : 1).

Seuls les points excédant la note 10 à cette épreuve facultative s’ajoutent au total des notes obtenues aux épreuves obligatoires et sont valables uniquement à l’admission.

Informations complémentaires

- Le site du Centre National de la Fonction publique Territoriale

- Consulter l’annuaire des Centres Départementaux de Gestion