Contrats aidés, l’aide financière est primordiale

Contrats aidés, l'aide financière est primordiale

Au début du mois d’août 2015, le ministère du Travail a publié une étude menée auprès des employeurs ayant recruté des jeunes de septembre à novembre 2013 en contrats aidés (emploi d’avenir ou contrat unique d’insertion) dans le secteur non marchand.

64% des embauches n’auraient pas eu lieu sans le versement de l’aide financière de l’État. Ce sont les établissements d’enseignement qui arrivent en tête avec 87% puis les associations à caractère social, éducatif et culturel pour 62%.

Le secteur marchand embauche de manière plus pragmatique pour faire face à de réels besoins. Seulement 19% des embauches en contrats aidés ont été réalisées en raison de l’aide financière.