Crise, déficit public, les français n’ont pas le moral

Crise, déficit public, les français n'ont pas le moral

Pour le quatrième mois consécutif, le moral des ménages français est en baisse selon l’enquête mensuelle de l’Insee. L’indicateur de l’opinion des ménages sur la situation économique est tombé à - 38, soit son plus bas niveau depuis mai 2009. Les inquiétudes se portent sur la situation financière générale et la baisse du niveau de vie. Le débat sur les retraites, le spectre de la rigueur et la réapparition de la dette publique ont renforcés les peurs. Les français estiment également que le marché de l’emploi, y compris celui de la fonction publique, ne va pas s’améliorer d’ici la fin de l’année.