Défense, 20 000 suppressions de postes supplémentaires

Défense, 20 000 suppressions de postes supplémentaires

Le Livre blanc de la défense doit être remis le lundi 29 avril à François Hollande. L’analyse géostratégique étant dans la continuité de la politique du précédent gouvernement, c’est surtout le format de l’armée qui sera adapté avec une nouvelle baisse des crédits et surtout la suppression de 20 000 postes supplémentaires.

Le budget devrait passer à 179,2 milliards d’euros sur six ans (hors pensions). Mais ce budget devrait inclure des recettes exceptionnelles pour au moins 4,5 milliards de recettes exceptionnelles : ventes de fréquences hertziennes, d’immobilier et d’actions de sociétés. Nicolas Sarkozy avait déjà supprimé 54 000 postes répartis entre 2008 et 2015. François Hollande continue la baisse des effectifs avec 5 000 postes en moins par an jusqu’en 2019.

Cependant, ces diminutions d’effectifs ne devraient pas trop affecter le recrutement des jeunes volontaires.