Des emplois dans le très haut débit

Des emplois dans le très haut débit

Le plan France Haut débit, lancé au début de l’année 2013 avec plus de 3 milliards d’euros de subventions de l’État, doit permettre la couverture Internet haut débit de l’intégralité du territoire en dix ans. 100 départements sont impliqués dans ce projet.

Le 28 juin, la 3e conférence annuelle du plan France Très haut débit s’est conclue sur une convention destinée à former 40 000 personnes pour répondre aux besoins du déploiement de la fibre optique. L’occasion pour Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, de rappeler : « l’enjeu premier de ce Plan pour la France est non seulement de donner les moyens aux Français de saisir toutes les opportunités offertes par le numérique, mais aussi de créer de l’activité et de l’emploi. Les besoins sont importants : 40 000 postes dont 20 000 à créer ».

Selon l’Agence française du numérique, au début de l’année 2015, 2 680 personnes étaient employées pour la mise en place des réseaux publics. En fin d’année, ils étaient 6 000. Selon les prévisions pour 2016, 9 000 emplois seraient mobilisés.