Déserts médicaux, peut-être la solution ?

Déserts médicaux, peut-être la solution ?

Dans le cadre de l’aménagement du territoire, la question des déserts médicaux qui pénalisent aussi des zones urbaines sensibles ou défavorisées est au cœur d’un certain nombre de texte publiés courant août. Ces mesures visent à aider l’installation des jeunes médecins :

- Le contrat de praticien territorial de médecine générale (PTMG) à destination des jeunes médecins généralistes, en projet d’installation ou installés depuis moins d’un an dans des zones en pénurie de praticiens qui leur garanti un revenus de 3 640 euros nets par mois pendant deux ans. 200 PTMG sont prévues pour 2013. Les bénéficiaires doivent cependant respecter les tarifs conventionnés et participer à la permanence des soins ambulatoires ».

- Le contrat d’engagement de service public par lesquels les agences régionales de santé créeront des zones d’exercice pour des praticiens installés à l’extérieur de cette zone et qui s’engagent exercer une activité de soins.