Devenez enseignant : des milliers de postes à pourvoir

Devenez enseignant : des milliers de postes à pourvoir

L’enseignement public doit faire face à ce qui est certainement la plus grande crise des vocations de son histoire. Il faut non seulement remplacer les départs en retraite, mais aussi pourvoir aux 54 000 postes restants sur les 60 000 promis par François Hollande.

Le ministère peine à recruter. En cause une image de plus en plus dégradée du métier, des rémunérations jugées trop faibles, mais surtout la réforme de la formation en 2010 avec la "masteurisation" des métiers enseignants.

Avec un niveau requis plus élevé (master donc Bac+5) le nombre de candidats potentiels se resserre avec des étudiants souvent attirés vers des métiers plus rémunérateurs. Les "maths" sont les plus touchées avec des universitaires qui s’orientent vers des carrières scientifiques ou techniques.

La suppression de la formation initiale par le gouvernement Fillon a également ralenti les vocations. Le rétablissement des Espé en 2013 par Vincent Peillon semble porter ses fruits et inverser la tendance.

L’enseignement restera donc pendant encore longtemps un réservoir d’emplois pour les candidats les plus diplômés.

Pour accompagner les candidats aux concours et enseignants stagiaires : voir le nouveau site www.vocationenseignant.fr