Douaniers, des pouvoirs supplémentaires

Douaniers, des pouvoirs supplémentaires

Après les cyberpoliciers, voici les cyberdouaniers. Lors de la séance du 3 mars, les députés ont renforcé les pouvoirs des douaniers pour lutter contre le crime organisé avec la possibilité de créer des cyberpatrouilles et de faire de la cyberinfiltration. Seuls les officiers de police judiciaire avaient ce droit. L’amendement adopté permet aux douaniers de poursuivre leurs enquêtes sur Internet.

Une nouvelle infraction est également créée : la participation intentionnelle à un trafic de biens culturels provenant de zones d’implantation d’organisations terroristes. Une nouvelle arme juridique pour lutter contre l’une des sources de financement terroriste.