Educateur de jeunes enfants : fiche métier

Educateur de jeunes enfants : fiche métier

Fonction publique d’État. Catégorie B. Secteur social. Métiers associés : éducateur spécialisé, assistant social, moniteur-éducateur, éducateur technique spécialisé.

Éducateurs de jeunes enfants : tendance de recrutement

Concours d’accès aux écoles préparant au diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants : annuel.

Nombre de postes : le nombre de postes disponibles reste stable depuis 2009 avec environ 600 postes chaque année.

La fonction publique hospitalière représente le plus gros employeur avec plus du tiers des postes dans les centres médico-sociaux, les hôpitaux, les centres de soins pour personnes handicapées, les centres psychiatriques. Chaque établissement organise un recrutement sur titre.

L’Éducation nationale pour les écoles maternelles et les collectivités locales dans les crèches et haltes-garderies emploient une grosse moitié des effectifs et les associations fournissent le reste des postes pour les centres d’accueil pour enfants.

La profession d’éducateur de jeunes enfants

L’éducateur de jeunes enfants est un spécialiste de la petite enfance. Il est à la fois le cocon protecteur permettant à l’enfant de s’épanouir et, en cas de difficultés relationnelles avec ses parents, de reconstruire le lien, et un observateur de l’enfant pour définir ses problèmes comportementaux.

Il assure des fonctions d’accueil, d’éducation, de prévention et de coordination auprès d’enfants âgés de 0 à 7 ans, souvent en relation avec les parents. Il les accompagne dans leur apprentissage de l’autonomie et de la vie sociale.

Son rôle consiste à stimuler leurs potentialités intellectuelles, affectives et artistiques à travers des activités ludiques et éducatives. Il doit tenir compte du milieu familial, social et culturel de l’enfant.

Il joue un rôle auprès des parents afin de les aider à surmonter les difficultés éventuelles de la parentalité et des relations avec leurs enfants.

Il pourra être amené à définir et mettre en œuvre un projet pédagogique pour les structures dans lesquelles il travaille.

Éducateur de jeunes enfants : qualités requises

L’éducateur de jeunes enfants doit être capable de stimuler les capacités affectives, intellectuelles, psychomotrices et sociales des enfants. Il aura pour cela le goût du jeu et une grande créativité pour imaginer des activités.

Il doit aussi être capable d’encadrer un groupe d’enfants de 0 à 7 ans avec patience. Il lui faut aussi une certaine aptitude à résoudre les situations conflictuelles.

Une bonne résistance physique et nerveuse est souhaitable ainsi que le sens de l’observation et une grande empathie envers les enfants.

Accès à la profession d’éducateur de jeunes enfants

Le diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants qui permet d’exercer se prépare en trois ans dans des écoles agréées.

La formation est ouverte aux titulaires du bac ou équivalent et à certains titulaires de diplômes du secteur social justifiant de 3 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de la petite enfance.

Éducateur de jeunes enfants : après l’obtention du diplôme d’État

Rémunération mensuelle

Le traitement brut mensuel est de 1 514 € en début de carrière et de 2 602 € en fin de carrière. Les salaires du secteur privé associatif et du secteur hospitalier sont légèrement plus élevés.

Évolutions de carrière

Après quelques années d’expérience et une formation complémentaire, l’éducateur de jeunes enfants peut diriger une halte-garderie, une crèche, un jardin d’enfants, un service éducatif ou un établissement d’accueil sans hébergement pour enfant jusqu’à 7 ans.

Grâce à une formation complémentaire, il peut devenir éducateur spécialisé. Des passerelles existent pour devenir directeur d’établissements sociaux et médico-sociaux.


Informations complémentaires :

liste des écoles préparant au diplôme d’État


Suivez toute l’actualité des recrutements des métiers de la Fonction publique
sur la page Facebook de Vocation Service Public.