Éducateur spécialisé : fiche métier

Éducateur spécialisé : fiche métier

Fonction publique d’État Catégorie B Secteur social Métiers associés : éducateur de jeunes enfants, assistant social, moniteur-éducateur, éducateur technique spécialisé

Éducateurs spécialisés : tendance de recrutement

  • Concours d’accès aux écoles préparant au diplôme d’État d’éducateur spécialisé : annuel.
  • Nombre de postes : environ 1 200 postes disponibles chaque année.

La fonction publique hospitalière représente le plus gros employeur avec plus du tiers des postes dans les centres médico-sociaux, les hôpitaux, les centres de soins pour personnes handicapées, les centres psychiatriques. Chaque établissement organise un recrutement sur titre.

Les collectivités territoriales absorbent un nombre croissant de postes avec un tiers des recrutements par concours sur épreuves organisés par les centres départementaux de gestion pour des emplois dans les centres d’action sociale, les centres d’accueil et d’hébergement et les centres de prévention et d’insertion.

Les associations emploient le reste des éducateurs dans des centres d’accueil pour enfants et adolescents, des foyers d’urgence, des centres et des entreprises de réinsertion.

La profession d’éducateur spécialisé

Comme beaucoup de métiers du secteur social, les fonctions d’éducateur spécialisé recouvrent des missions, des activités et des réalités multiples.

De manière générale, il intervient auprès d’enfants et d’adolescents souffrant de problèmes familiaux, scolaires, médicaux, comportementaux. Il prend également en charge des jeunes adultes en difficultés sociales ou physiques et des personnes handicapées mentales ou moteur.

Mais l’objectif de l’éducateur spécialisé est toujours d’aider les personnes à surmonter leurs difficultés ou leur handicap pour préserver ou restaurer leur autonomie. Il recrée du « lien social » afin de lutter contre l’isolement ou la marginalisation. Il travaille souvent en lien étroit avec les assistantes sociales et les familles pour proposer des activités socio-éducatives (sorties, ateliers, soutien scolaire, aide à l’insertion…).

Alors que les assistants sociaux travaillent avec l’environnement et cherchent à l’adapter à la personne, l’éducateur spécialisé intervient sur la personne elle-même et ses symptômes pour lui permettre de vivre normalement dans la société.

Les éducateurs spécialisés interviennent :

  • En « milieu ouvert » : équipes de prévention spécialisée, services d’action éducative, associations et organismes participant à la politique de la ville, établissements sanitaires, services d’accompagnement à la vie sociale, entreprises d’insertion, services de l’aide sociale à l’enfance, familles d’accueil.
  • En internat : foyers d’accueil, maisons d’enfants, instituts médico-éducatifs, centres d’hébergement et de réinsertion sociale, centres d’aide par le travail où ils organisent la vie courante, mettent en place des animations, des sorties, des actions culturelles et pédagogiques.

Devenir éducateur spécialisé : qualités requises

Pour faire face à des situations dramatiques et complexes, l’éducateur doit avoir un solide équilibre psychologique et une grande attention aux problèmes humains. La relation avec des publics difficiles exige une grande créativité pour capter leur intérêt. Il lui faut un grand sens des réalités, de la persévérance ainsi qu’un esprit pratique et la capacité de travailler en équipe.

Diplôme d’État d’éducateur spécialisé

La formation préparant au diplôme d’État d’éducateur spécialisé est accessible après concours d’entrée aux titulaires :

  • du baccalauréat,
  • de l’un des examens spéciaux d’entrée dans les universités,
  • d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au niveau IV du RNCP,
  • du DEAMP ou du DEAVS et après avoir exercé 5 ans dans l’emploi correspondant.

En l’absence de l’un de ces diplômes, les candidats peuvent passer un examen de niveau organisé par les DRASS.

Chaque centre de formation organise un concours de sélection pour l’entrée en formation.

La formation d’éducateur spécialisé dure 3 ans. Elle se compose d’une formation théorique de 1 450 heures et de stages pratiques lors de la dernière année. La première année est commune avec les assistants de services sociaux.

Devenir éducateur spécialisé : après l’obtention du diplôme d’État

Rémunération mensuelle

Le traitement brut mensuel est de 1 453 € en début de carrière et de 2 472 € en fin de carrière. Les salaires du secteur privé associatif et du secteur hospitalier sont légèrement plus élevés.

Évolutions de carrière

Les éducateurs spécialisés peuvent exercer les fonctions d’assistant social et avec une formation complémentaire, d’éducateur de jeunes enfants et de moniteur-éducateur.

Après une formation complémentaire et 8 années d’ancienneté, les éducateurs spécialisés peuvent exercer des fonctions de chef de service ou de directeur d’établissements socio-éducatifs.


Informations complémentaires :

- Liste des écoles préparant au diplôme d’État : http://www.metiers.santesolidarites.gouv.fr