Cette rubrique est parrainée par la Banque Française Mutualiste

Élodie, ingénieure candidate au concours sur titre d’officier de l’armée de Terre

Élodie, ingénieure candidate au concours sur titre d'officier de l'armée de Terre

Après une école d’ingénieur (bac + 5), et pour concilier mon désir d’engagement avec ma passion de l’aéronautique, j’ai fait le choix de rejoindre l’armée, et je souhaite intégrer Saint-Cyr.

Pour me préparer aux épreuves d’évaluation, mes semaines étaient divisées en deux : sport et culture générale.

Bien avant de me lancer dans la préparation du concours, je pratiquais divers sports (volley-ball et course à pied) mais ce n’est que lorsque j’ai réalisé ma PMS (Période Militaire Supérieure) que je me suis rendu compte du fossé entre mon niveau et les attentes de l’armée. Ainsi j’ai tout réorganisé et pratique maintenant l’athlétisme 3 à 4 fois par semaine, la natation 1 à 2 fois par semaine et la boxe thaïlandaise 1 fois par semaine. Au total, entre 7h et 10h de sport par semaine.

À cela s’ajoutent les lectures (livres, magazines, Internet) et 2h chaque semaine de préparation à l’entretien oral au CIRFA.

Je me souviendrai de ces moments de dépassement de soi et d’entraide lors de ma PMS. Les difficultés rencontrées et tout le chemin fait pour les surpasser ainsi que la cohésion dont nous avons fait preuve restent une expérience hors du commun. Nous sommes tous heureux d’avoir fini ce stage qui représente pour certains nos débuts dans l’armée et pour tous une étape enrichissante.

Le premier conseil que je pourrais donner aux futurs candidats est de bien réfléchir à leurs motivations : pourquoi je veux m’engager ? Ai-je connaissance des particularités du métier des armes ? Voudrais-je faire carrière ? etc.

Je pense que la motivation est l’essentiel parce que même si le physique manque, la motivation nous permettra de dépasser ce stade et de progresser. De plus la motivation confère une capacité d’adaptation qui sera toujours utile.

Le deuxième conseil que je donnerais, ce serait de se donner à fond sans compter ses heures de travail. Vous n’avez rien à perdre et tout à gagner. Que ce soit lors des séances de sport ou au CIRFA, j’apprends tout le temps de nouvelles choses malgré des heures passées sur certains sujets ou mouvements, preuve qu’il y a toujours quelque chose à apprendre et améliorer. C’est motivant.

Enfin, positiver à chaque instant, et faire preuve d’ouverture d’esprit. Il y aura forcément un moment où l’on fera face à l’échec. Peut-être est-ce devant un obstacle lors de la période d’instruction ou lors d’un oral raté. Restez positif, il y a toujours plusieurs chemins pour atteindre son but.