Enseignants, la crise de vocation

Enseignants, la crise de vocation

Après une baisse importante des candidats aux concours de l’enseignement de 2009 à 2012, les inscriptions ont augmenté pour les épreuves en 2013 mais il sera néanmoins difficile de pourvoir à tous les postes. La création de 60 000 postes de professeurs d’ici 2017 était l’un des engagements du candidat Hollande. Le ministère de l’éducation nationale doit embaucher massivement. Mais en littérature, anglais, mathématiques et éducation musicale, il sera difficile de couvrir les besoins du recrutement. Pour la session 2013, avec les remplacements des départs en retraite et les créations, 22 100 postes sont proposés (seulement 16 000 en 2012).