Et le point d’indice ?

Et le point d'indice ?

Après la suppression d’environ 150 000 fonctionnaires pendant le mandat de Nicolas Sarkozy, 27 000 postes ont été supprimés en 2012.

Les économies réalisées entre 2007 et 2012 ont été de l’ordre de 4 milliards d’euros brut, les mesures catégorielles ont coûté 2 milliards d’euros. Mais cette économie nette de 2 milliards d’euros a permis de stabiliser la masse salariale de l’Etat en 2012 avec une progression très modérée de 100 millions d’euros (plus 0.1 % par rapport à 2011).

Jean-Marc Ayrault vise une quasi-stabilisation de la masse salariale entre 2013 et 2015 avec une hausse limitée à 1 milliard d’euros sur cette période. Pour atteindre cet objectif, sans suppression de poste et avec le recrutement de professeurs prévu dans l’éducation nationale, le gel du point d’indice risque d’être de mise.