Métiers de la prévention-sécurité-défense : quel sera votre statut ?

Métiers de la prévention-sécurité-défense : quel sera votre statut ?

Les agents de la filière de la prévention, de la sécurité et de la défense bénéficient de statuts différents et ne disposent pas tous des mêmes avantages selon qu’ils sont fonctionnaires ou non, civils ou militaires, dans la fonction publique d’État ou territoriale.

Fonctionnaire ou contractuel, civil ou militaire

Tous les agents de la filière de la prévention, de la sécurité et de la défense n’ont pas le même statut :

  • Les agents de la Douane, de la Répression des fraudes, de la Justice et de la Police nationale, lorsqu’ils sont titularisés, généralement après la réussite d’un concours et d’une période de stage ou de formation, sont fonctionnaires de la Fonction publique d’État.
  • Les agents de la Police municipale et les sapeurs-pompiers professionnels de la sécurité civile sont également fonctionnaires, mais rattachés à la Fonction publique territoriale (FPT).
  • Les militaires et les gendarmes, quant à eux, ne sont pas fonctionnaires mais « assimilés fonctionnaires », et disposent d’un statut particulier.

Les conditions d’avancement, le calcul des rémunérations et de la retraite sont différents selon ces statuts.

Les fonctionnaires représentent environ 80 % des agents de la Fonction publique. 20 % sont contractuels et ont été recrutés sans concours et le plus souvent pour des durées déterminées ou des temps incomplets.

Avantages du statut de fonctionnaire

Un fonctionnaire est le lauréat d’un concours ou le bénéficiaire d’une mesure particulière (fin de contrat aidé, résorption de l’emploi contractuel, travailleur handicapé, etc.) qui a été titularisé par une procédure administrative.

Être « titulaire » confère un certain nombre d’avantages tels que la « garantie de l’emploi », le bénéfice d’une grille de rémunération et d’avancement, une retraite garantie à un taux avantageux par rapport au secteur privé.

La « garantie de l’emploi »

Un titulaire est « propriétaire » de son grade et de son niveau (échelon dans le grade). Autrement dit, si son poste est supprimé, il est assuré d’en retrouver un autre, a priori dans la même filière, aux mêmes conditions de rémunération et de grade que le précédent.

Le bénéfice d’une grille de rémunération et d’avancement

La grille de rémunération et d’avancement assure une élévation salariale automatique.

Une retraite garantie à un taux avantageux par rapport au secteur privé

Si les réformes successives visent à mettre au niveau du secteur privé les taux et les modes de calculs des retraites de la Fonction publique, les gouvernements successifs ont toujours adouci leur impact.

Concours et titularisation

Attention, après la réussite à un concours, tous les lauréats ne sont pas logés à la même enseigne. Dans les trois fonctions publiques, après la période de formation, l’agent est stagiaire pendant un an. S’il satisfait aux critères de son administration, il sera titularisé à l’issue de cette année.

Dans la fonction publique territoriale, la réussite au concours ne garantit pas un poste. Le lauréat est inscrit sur une liste d’aptitude (qui ne vaut pas recrutement). Il lui appartient de se rapprocher des collectivités ayant déclaré des emplois vacants, afin de trouver un poste en envoyant CV et lettre de motivation.

L’inscription sur cette liste est valable un an, reconductible deux fois. À l’issue de cette période, si le lauréat n’a pas été nommé stagiaire, il perd le bénéfice de son concours.


Pour en savoir plus sur la carrière dans la filière prévention-sécurité-défense :
- Évolution, mutation, mobilité : bien gérer sa carrière dans la filière prévention-sécurité-défense
- Le témoignage de Céline, GAV puis sous-officière de terrain
- Recrutement au ministère de l’Intérieur : préserver la proximité