Filière : Les métiers de la recherche

Depuis 2005, le nombre de personnes affectées à la recherche scientifique a progressé en moyenne de 0,83 % chaque année. Jusqu’en 2010, l’augmentation du nombre de chercheurs a été de 10 % avec la création de 3 345 postes. Si la tendance est un peu ralentie, ce domaine d’activité propose - entre les créations et le remplacement des départs - plus de 1 000 postes de haut niveau chaque année, répartis en deux catégories d’activités : le personnel de recherche et le personnel de soutien. Les statuts de fonctionnaire titulaire et d’agent contractuel cohabitent à tous les niveaux de la hiérarchie. Le secteur privé offre aussi des opportunités. En 2013, on estimait à 400 000 le nombre des personnes travaillant dans un service de recherche, public ou privé.

Des postes de tous niveaux pour un travail d’équipe

La recherche est un travail d’équipe qui réunit des personnels de tous niveaux d’études et aux compétences très larges. Outre une parfaite connaissance du domaine de recherche, la maîtrise des outils informatiques et électroniques est indispensable ainsi qu’une très bonne culture générale et la pratique de l’anglais.

Enseignant chercheur

Les enseignants chercheurs sont attachés à un établissement d’enseignement supérieur, le plus souvent une université. Ils partagent leur temps entre l’enseignement, l’encadrement des étudiants et la recherche dans leur domaine de spécialité. Ce sont toujours des fonctionnaires, titulaires de leur poste qu’ils ont acquis après un cursus d’au moins 8 ans d’études. Toutes les spécialités de la recherche - fondamentale ou appliquée - et de l’enseignement supérieur sont représentées.

Directeur de recherche

Responsable d’un laboratoire ou d’un centre de recherche, ce grade constitue l’évolution supérieure de la carrière de chercheur. Ces postes sont souvent tenus par des ingénieurs de recherche ou d’études.

Ingénieur d’études et les ingénieur de recherche Voir notre fiche métier

Assistant ingénieur

Ils participent à l’élaboration des projets de recherche avec les directeurs et les ingénieurs de recherche ou d’études. Ils assurent un relais hiérarchique entre la conception des protocoles et leur réalisation concrète. Les postes sont accessibles avec un niveau minimum de bac + 3.

Technicien de la recherche

Organisateur de la mise en œuvre de la recherche, les techniciens préparent et ordonnancent les conditions matérielles tout au long du processus de recherche. Ils assurent également la maintenance des installations. Ce sont des techniciens de très haut niveau ayant des compétences très larges. Les postes sont ouverts aux titulaires de diplômes de niveau minimum bac + 2.

Adjoint technique de la recherche

Cheville ouvrière de la recherche, les adjoints techniques exécutent les tâches de mise en place et de maintenance des installations. Ils peuvent aussi occuper des fonctions de laborantin pour la réalisation pratique des expériences. En principe, ces postes sont accessibles avec des titres de niveau 5 (BEP), mais dans la pratique, un bac technologique de très bon niveau est nécessaire.

Postuler dans un organisme de recherche

Les établissements qui recrutent du personnel de recherche sont répartis en plusieurs statuts

- Établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) : établissements d’enseignement supérieur (université, grandes écoles, instituts de sciences).
- Établissements publics à caractère scientifique et technologique (EPST) pour la plupart des centres de recherche.
- Établissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC) pour certaines agences publiques qui ont des missions opérationnelles comme l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie ou le Commissariat à l’énergie atomique.
- Établissements publics à caractère administratif (EPA) pour des institutions directement rattachées à un ministère (Agence nationale de la recherche, Institut national de recherche pédagogique).
- Groupements d’intérêt public (GIP) pour des structures disposant d’une grande autonomie et de financements multiples comme l’Agence nationale de recherche sur le sida.

Pour s’y retrouver, voir notre sujet sur les différents organismes publics de recherche.

Les métiers de la recherche dans : Les métiers de la Fonction publique détaillés


Ingénieur de recherche ou d'Ingénieur d'études : fiche métier

Ingénieur de recherche ou d’Ingénieur d’études : fiche métier

Voir toute l'actualité