Fonction publique américaine, une note salée

Fonction publique américaine, une note salée

Juste après l’adoption par le Congrès de la loi budgétaire permettant de relancer l’administration américaine, les experts ont dressé le bilan financier du "Black out" d’une grande partie des services publics fédéraux pendant 16 jours. Selon l’agence de notation Standard & Poor’s, la perte s’élève à 24 milliards de dollars.

L’agence Fitch n’a pas hésité à placer la dette souveraine à long terme des États-Unis sous surveillance négative. Macroeconomic Adviser a publié mi octobre une étude qui indique que depuis 2009 ces atermoiements politiques auraient pénalisé la croissance du pays de 1 % et fait disparaître 2 millions d’emplois

Comme la loi budgétaire promulguée le jeudi 17 octobre par Barack Obama n’est que temporaire, la question sera de nouveau posée au mois de janvier 2014. Le Congrès devra à nouveau voter la fin de l’exercice fiscal qui s’achèvera le 30 septembre 2014.