Cette rubrique est parrainée par la Banque Française Mutualiste

Frédérique, 25 ans, élève à l’ENA

Frédérique, 25 ans, élève à l'ENA

Mon intérêt pour la fonction publique est né durant mes études à Sciences Po Paris, où j’ai eu la chance d’avoir comme maîtres de conférences plusieurs hauts fonctionnaires passionnés par leur métier.

Je cherchais une orientation professionnelle qui me permette d’exercer des fonctions de responsabilité, avec une véritable mobilité fonctionnelle et géographique, au service de mes concitoyens, et j’ai réalisé au fil de nos discussions que les carrières publiques me permettraient de concilier tous ces objectifs.

J’ai tenté plusieurs concours à l’issue de ma scolarité, dont celui de l’École nationale d’administration. Il s’agit indéniablement d’un concours difficile en raison du nombre de connaissances théoriques à acquérir dans des matières très différentes, mais j’ai pu compter sur les nombreux conseils méthodologiques et pratiques d’anciens lauréats qui m’ont permis d’organiser mes révisions le plus efficacement possible et de gérer au mieux le stress et la fatigue de plusieurs mois de révisions.

Il me semble essentiel de pouvoir bénéficier de tels conseils et encouragements, et désormais j’accompagne moi-même plusieurs candidats dans leur préparation.

J’ai pu constater que de nombreuses personnes refusent de tenter ce concours en raison d’un phénomène d’auto-censure qu’il est parfois difficile de combattre. Or la diversité des profils des élèves est éloquente : jeunes diplômés d’IEP, d’écoles de commerce ou d’ingénieurs, fonctionnaires de catégorie A et B, anciens salariés du secteur privé, médecins… ayant entre 23 et 40 ans et issus de milieux socio-économiques très différents !

A quelques mois de la fin de ma scolarité à l’ENA, je mesure la chance extraordinaire qui m’a été donnée de pouvoir bénéficier d’une telle formation théorique entrecoupée de stages très instructifs (ambassade, préfecture, entreprise, administration centrale).

Quelle que soit la voie que je choisirai à la sortie, j’ai l’assurance qu’elle me permettra d’exercer un métier utile, enrichissant et stimulant, notamment par la variété des personnes rencontrées et des missions exercées.


- Pour intégrer la Fonction publique d’Etat, territoriale ou hospitalière…
Consultez nos 60 fiches-métiers détaillées.

- Vous aussi, vous êtes candidat, lauréat ou fonctionnaire en poste, et vous souhaitez partager votre expérience, contactez-nous en cliquant ici.

- Retrouvez d’autres témoignages dans le magazine gratuit Vocation Service Public.