Gardien de la paix : fiche métier

(conforme à l’arrêté du 13/01/2014)

Gardien de la paix : fiche métier

Fonction publique d’État Catégorie B Secteur sécurité police Métiers associés : policier, inspecteur de police, C.R.S.

Tendance de recrutement des gardiens de la paix

Chaque année, un concours est organisé pour recruter des gardiens de la paix.

Après les attentats de l’année 2015, le Gouvernement a décidé de procéder à un recrutement exceptionnel de gardiens de la paix.

Ainsi, en 2016, en plus des 2 500 postes ouverts au concours habituel de l’automne, la Police nationale a organisé au printemps un concours exceptionnel de gardien de la paix pour 2 856 postes (interne et externe).

Si ce nombre ne sera certainement pas reporté en 2017, on peut néanmoins s’attendre à une hausse des postes ouverts aux concours par rapport à 2015, soit plus de 500 places.

Devenir gardien de la paix : qualités requises

La motivation principale, qui est aussi la meilleure qualité pour l’exercice du métier, c’est la conviction de l’ordre public et du respect de la loi.

Une très bonne résistance physique et psychologique est absolument indispensable.

Le gardien de la paix doit avoir le sens de l’autorité et la capacité à se faire respecter. Il doit être tenace et patient.

Définition de la profession de gardien de la paix

Les gardiens de la paix appartiennent à la Police nationale, rattachée au ministère de l’Intérieur. Ils sont affectés dans les commissariats de la Police nationale, dans les compagnies de CRS ou à la Préfecture de Police de Paris.

Ce sont des hommes de terrain qui font partie du corps d’encadrement et d’application de la Police nationale. Ils circulent armés et en uniforme.

La mission principale des gardiens de la paix reste « la protection des personnes et des biens » avec des patrouilles à caractère dissuasif et des interventions d’urgence de maintien de l’ordre et de constatation des infractions. Ils préviennent les actes de délinquance et poursuivent les malfaiteurs.

En dehors des commissariats, d’autres affectations sont possibles :

- Sécurité urbaine, maintien de l’ordre, bon déroulement des manifestations, garde des bâtiments officiels et maîtrise des débordements de foule dans les Compagnies républicaines de sécurité (CRS).
- Surveillance des plages et des zones de montagnes pour les CRS spécialisées.
- Contrôle du déplacement des personnes et des marchandises dans la Police aux frontières (PAF).
- Secours routier, protection de personnalités, escortes de convois officiels à la Préfecture de police de Paris.

Inscription au concours de gardien de la paix

Un concours externe ouvert aux candidats :
- de nationalité française,
- titulaires du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent,
- âgés de dix-sept ans au moins et de trente-cinq ans au plus.

Il est à noter que de plus en plus de candidats se présentent avec un niveau licence.

À l’inscription au concours, le candidat doit choisir une affectation nationale ou régionale en Île-de-France, où se trouve la majorité des postes.

L’inscription aux concours est soumise à certaines conditions d’aptitude physique.

Les informations sur les conditions d’inscription et les épreuves sont disponibles dans la fiche Gardien de la paix : réussir le concours 2016-2017.

Après le concours de gardien de la paix

Formation

Les lauréats du concours suivent une formation d’une année en école de police. Ils sont ensuite affectés au service actif pour une année de stage. Ce n’est qu’à l’issue de ces deux ans qu’ils sont titularisés au grade de gardien de la paix.

Trois appellations constituent les évolutions dans le poste :
- élève gardien de la paix durant l’année de formation,
- gardien de la paix stagiaire pour la première année de service,
- sous-brigadier pour les gardiens de la paix comptant 12 années de service.

Rémunération mensuelle

En début de carrière, un gardien de la paix gagne 1 700 € net par mois à Paris et 1 530 € en province.

Dès son entrée en formation, l’élève gardien de la paix est rémunéré.

Évolutions de carrière

Au grade de brigadier-major de police, l’agent peut-être nommé « RULP », responsable d’unité locale de police et remplacer ainsi un lieutenant de police. Le passage des grades s’effectue grâce à des examens professionnels.

Pour les gardiens de la paix titulaires depuis plus de 4 ans, des concours internes permettent d’accéder aux fonctions d’officier de police et de commissaire et des examens professionnels donnent accès à des emplois spécialisés : moniteur d’éducation physique, de sports de défense, de tir, de maître-chien, de sauveteur en montagne, de maître-nageur sauveteur, de motocycliste, de mécanicien auto, de secouriste routier, de conducteur, de spécialiste des transmissions, etc.


Informations complémentaires :

- Bureau de recrutement : 0 800 22 08 00 www.interieur.gouv.fr www.blog-police-recrutement.com

- Annales de concours externe gardien de la paix