Gendarmerie, police, redéploiement des zones de compétences

Gendarmerie, police, redéploiement des zones de compétences

Manuel Valls, ministre de l’intérieur a annoncé, mardi 6 novembre à l’Assemblée Nationale qu’il ne considère pas que "la réponse à tous nos problèmes de sécurité passe par la seule recherche de plus d’effectifs. Nous sommes d’abord comptables de la façon dont ils sont déployés".

C’est la raison de la mise en place dans les derniers mois des 15 zones de sécurité prioritaires (ZSP) qui sera suivie d’ici la fin de l’année par la création d’une cinquantaine d’autres. Cette profusion de ZSP va accentuer le rapprochement entre la police et la gendarmerie et le redéploiement des forces dans des zones territoriales de compétences partagées entre les deux corps.

Dans ce but, Manuel Valls a annoncé la mise en place d’une expérimentation dès le début 2013, dans un département où l’activité judiciaire est modérée, consistant à confier à une seule force, en l’occurrence la gendarmerie, l’ensemble des missions de proximité de police technique et scientifique.