Cette rubrique est parrainée par la Banque Française Mutualiste

Jérôme, 22 ans, agent de police municipale (APM) motivé par l’urgence et l’imprévu

Le témoignage de Jérôme

Jérôme, 22 ans, agent de police municipale (APM) motivé par l'urgence et l'imprévu

J’ai 22 ans, je réside dans l’ouest de la France et j’ai la chance de travailler sur un secteur géographique que j’affectionne, celui où j’ai toujours résidé.

Je suis titulaire du baccalauréat avec mention, et j’ai effectué deux années dans une faculté de Droit et Sciences Politiques. J’ai également eu la chance de travailler une année dans le secteur privé, ce qui me permet aujourd’hui de bien mesurer les différences entre secteurs privé et public.

Je suis dans la fonction publique depuis sept mois maintenant. Cela passe extrêmement vite, certainement parce que je suis totalement épanoui dans ce que je fais.

Le forum Cap Public m’a permis non seulement d’obtenir des informations et conseils afin de me préparer au concours de la fonction publique, mais aussi et surtout, une fois entré dans mes fonctions, d’aider les personnes souhaitant passer le concours.

J’ai pu leur témoigner de mon expérience face au concours et aux épreuves qui le composent. C’est une aide que j’apporte toujours avec entrain et plaisir, et qui est très gratifiante lorsque la personne obtient, par la suite, son concours. Outre le fait d’expliquer ce qui est officiel (épreuves, chemin de « sélection », procédure de recrutement, etc.), c’est surtout son ressenti qu’il est important de transmettre aux personnes souhaitant réussir le concours.

La préparation, les méthodes de travail, les points sur lesquels insister, les questions à se poser… sont des conseils précieux à apporter à un futur candidat. Ces expériences sont donc très utiles. J’ai personnellement travaillé mon concours seul, grâce à des livres empruntés en bibliothèque universitaire.

L’avantage que j’avais est le fait que les études ne sont pas très loin derrière moi (environ un an). Les méthodes de travail sont donc plus faciles à mettre en place. On peut même parler d’automatismes. Des fonctionnaires déjà en poste ont également eu la gentillesse de me transmettre des écrits professionnels afin que je puisse travailler ma rédaction. Je me suis donné environ six mois pour préparer le concours.

Aujourd’hui encore, la chose qui m’a frappé à l’oral est la gentillesse du jury. Pour avoir l’expérience des jurys (baccalauréat, université et autres concours), j’ai trouvé que ce jury était de loin le plus sympathique et le plus compréhensif. On remarque bien la volonté du jury d’encourager les candidats à donner le meilleur d’eux-mêmes et de les aiguiller en cas de « vide ».

J’ai également été impressionné par la rapidité avec laquelle l’entretien s’est déroulé. 20 minutes, ça peut paraître très long à l’entraînement, mais en réalité, c’est extrêmement court : je n’ai personnellement pas eu le temps d’exposer tout ce que j’avais à leur dire. Cela peut d’ailleurs être le côté un peu frustrant de cet exercice.

J’ai choisi le métier d’Agent de Police Municipale (APM). Il s’agit de la catégorie C de la filière police. Outre la notion de service public qui m’est chère, le fait de se lever le matin sans savoir ce que l’on va faire dans le journée est très motivant et très excitant.

En effet, ma fonction est avant tout régie par l’urgence. Il y a bien évidemment des lignes directrices dans notre service, mais nous pouvons à tout moment être coupés dans nos missions quotidiennes afin d’intervenir sur des faits urgents et atypiques. Aucune situation n’est la même.

D’autre part, cette profession me permet de rester proche de l’une de mes passions : le sport. Nous avons des séances de sport quotidiennes et les surveillances en VTT sont assez courantes. J’ai la chance d’être dans une collectivité très accueillante et où une partie des fonctionnaires est de ma génération.

Mon intégration dans la collectivité s’est donc déroulée à merveille. Il en est de même pour mon intégration en formation, où le côté intergénérationnel est très enrichissant (ma promotion est composée de 17 personnes, de 21 à 45 ans). Le fait que tout le monde vienne d’horizons différents est aussi très bénéfique ; cela donne lieu à de longs échanges et débats sur nos différentes expériences et vision sur la « société ». Ma première motivation pour m’orienter vers le service public a été justement le service rendu au public.

C’est le côté le plus motivant de ma fonction : rendre service au citoyen sans rien attendre en retour. C’est là que l’expression « à votre service ! » prend tout son sens.


- Vous souhaitez devenir policier municipal ? Informez-vous avec notre fiche-métier.

- Pour connaître les dates d’inscription au concours, consultez gratuitement et sans inscription notre calendrier.

- Retrouvez d’autres témoignages dans le magazine gratuit Vocation Service Public.