L’apprentissage : une autre voie pour l’emploi des personnes handicapées dans la fonction publique

L'apprentissage : une autre voie pour l'emploi des personnes handicapées dans la fonction publique

L’apprentissage est de plus en plus utilisée par la fonction publique pour faciliter l’accès à l’emploi des personnes handicapées.

L’Association Nationale pour la Formation permanente du personnel Hospitalier (ANFH) a mené avec succès plusieurs expériences de ce type.

Les personnes handicapées peuvent bénéficier de ce dispositif sans limite d’âge (ce type de contrat s’adresse au moins de 26 ans pour les valides).

Pour Michel Fourmeaux, responsable du Service Développement Formation Compétences de l’ANFH, l’apprentissage permet à une personne handicapée d’acquérir une formation et un métier et ce, quelle qu’en soit l’issue, embauche ou non et l’employeur public bénéficie d’un financement très significatif grâce aux aides du FIPHFP.

Pour Michel Fourmeaux : "Dans les établissements de santé, l’apprentissage est un outil RH particulièrement utile. Il permet de former les personnes à un métier mais aussi à un environnement de travail. L’apprentissage est un bon outil pour intégrer les personnes handicapées car l’apprenti n’est pas seul. Accompagné par un maître d’apprentissage, il peut bénéficier d’une formation sur-mesure et progressive qui correspond aux besoins spécifiques et évolutifs d’une personne en situation de handicap."