L’architecture dans la fonction publique

L'architecture dans la fonction publique

Les métiers de l’architecture sont très variés allant de la décoration d’intérieur à la protection du patrimoine. Si la fonction publique ne propose que rarement des postes d’architecture d’intérieur, plusieurs métiers peuvent être exercés dans les administrations.

  • Dans les collectivités locales, l’architecte est souvent le maître d’œuvre des projets locaux.
  • Lorsqu’on lui confie l’aménagement d’une zone urbaine, il devient urbaniste. C’est un spécialiste de la ville qui place les voies d’accès, implante les bâtiments et les infrastructures à partir d’un diagnostic et d’un cahier des charges. Il réalise alors les appels d’offres.
  • Si le secteur à aménager est un espace vert ou naturel, l’architecte est alors paysagiste, titulaire d’un diplôme d’État délivré par l’une des cinq écoles habilitées.
  • Depuis une quinzaine d’années, les collectivités locales se sont rendu compte de la fracture existante entre les aménagements de la ville et la population qui ne comprend plus les grands projets urbains. Un nouveau métier est né, celui de médiateur architectural pour expliquer et communiquer avec les habitants autour d’un projet architectural ou d’urbanisme.
  • A l’échelon de l’État, le ministère de la culture est le principal employeur public des architectes pour sa politique de protection du patrimoine. Mais il ne faut pas oublier l’armée dont les très nombreuses infrastructures doivent s’adapter aux nouveaux besoins.

La liste des écoles d’architecture Les écoles du paysage