L’Etat réduit ses dotations aux communes

L'Etat réduit ses dotations aux communes

La dotation de l’État à destination des communes doit baisser de manière importante : moins 11 milliards d’euros entre 2015 et 2017, soit une baisse cumulée de 28 milliards sur la période 2014 à 2017

Selon les maires de l’AMF, cette diminution "aura des conséquences sur la qualité des services rendus à la population et sur l’investissement local assuré pour plus de 60 % par le bloc communal avec des répercussions inévitables sur la croissance et l’emploi".

Cette dotation en provenance de l’État, perçue par les communes et collectivités de communes selon la population est une redistribution financière qui équilibre les ressources entre communes "riches" et "pauvres". Elle permet de compléter très largement les revenus des taxes locales et s’avère indispensable au soutien de l’investissement et au développement des activités publiques culturelles, sportives et extra scolaire.