L’évolution du nombre de postes par ministère

L'évolution du nombre de postes par ministère

Le projet de loi de finances pour 2016 a été dévoilé le 30 septembre. Les orientations de la politique de recrutement de l’État sont maintenant chiffrées.

Si les grands ministères (Justice, Défense, Intérieur, Éducation nationale) verront la création de 12 232 postes, les autres perdront 1 393 postes.

Les créations de postes

- Ministère de la Défense : 2 300 postes dont une centaine pour le renforcement de la lutte contre la guerre numérique.
- Éducation nationale : 8 561 postes dans le secteur de l’enseignement essentiellement.
- Ministère de l’Intérieur : 732 postes de policiers et de gendarmes.
- Ministère de la Justice : 978 postes.

Suppressions de postes

Les ministères financiers perdront 2 548 postes. L’Écologie, le Développement durable et l’Énergie se verra amputé de 671 agents ; le ministère du Logement de 261, celui du Travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle de 192, les Affaires sociales et la Santé de 150 et les Affaires étrangères de 115. Les ministères de l’Agriculture et de la Culture, déjà lourdement touchés les années précédentes, ne perdront respectivement que 20 et 30 personnes.

À l’inverse des effectifs, la masse salariale progressera de 700 millions d’euros (une hausse de 0,86 % par rapport à 2015).