La Caisse des dépôts s’engage dans le "co-working"

La Caisse des dépôts s'engage dans le "co-working"

Des acteurs locaux d’Ile-de-France, sous l’impulsion de la Caisse des dépôts et consignations et avec l’aide de collectivités locales, souhaitent développer les espaces de travail partagés afin de favoriser l’activité économique et l’emploi. La Caisse des dépôts publie un guide à destination des territoires qui veulent implanter de tels outils.

Quelle que soit l’appellation - espaces de co-working, tiers-lieux, télécentres - le principe reste le même : un espace équipé de bureaux, de connexions téléphoniques et numériques, d’un accueil centralisé, de boîtes aux lettres, etc, permettant aux très petites entreprises, aux travailleurs nomades, mais aussi aux salariés télétravailleurs, de bénéficier d’un espace fonctionnel à proximité de leur domicile, limitant les déplacements.

Ces plateformes sont souvent portées par les collectivités qui visent plusieurs objectifs : économiques en conservant sur leur territoire des travailleurs et des entreprises, et écologiques en permettant une forme de « non-mobilité » réduisant les méfaits de l’éloignement entre le lieu de résidence et le lieu de travail. Les collectivités rurales sont particulièrement impliquées pour développer l’activité locale.

Le guide développe les différents modèles économiques qui impliquent la collectivité dans un projet, présente une étude des caractéristiques d’un télécentre, une méthodologie de création d’un tel espace et les éléments de communication qui l’accompagnent. Des exemples concrets tirés de la centaine d’espaces de travail partagés existant en Ile-de-France illustrent les différents cas de figure.

Télécharger le guide