La grogne à la DGCCRF

La grogne à la DGCCRF

"Hécatombe" selon les syndicats. C’est le terme employé pour qualifier la diminution drastique des effectifs à la DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). 15 % d’agents en moins depuis 2007. Le 21 mars, un débrayage est prévu pour protester contre de nouvelles suppressions de postes.

La DGCCRF, en charge de la lutte contre la fraude, ne peut plus assurer ses missions selon les syndicats (Solidaires, la CFDT, la CGT et FO). En 2011 et 2012, le nombre de contrôles a diminué de 20 % faute d’agents. Après la crise du cheval, les syndicats montent au créneau pour demander de nouveaux effectifs dans l’intérêt général du consommateur. A suivre dans le courant de l’année 2013 le nombre de postes ouverts aux concours.