La grogne s’installe dans la fonction publique

La grogne s'installe dans la fonction publique

Pour débloquer la question des rémunérations, trois syndicats de fonctionnaires appellent à la grève le 31 janvier. La question du pouvoir d’achat est au cœur des préoccupations des syndicats : pour FO « S’il n’y a pas de perspective de hausse du point d’indice à l’issue de la rencontre, nous sonnerons la mobilisation générale. »

Mais Jérôme Cahuzac a déjà indiqué que « la revalorisation du point d’indice n’est pas prévue dans le budget 2013 ». En effet, 1 % de hausse du point d’indice, c’est un surcoût de 1,8 milliard par an pour les budgets publics alors que le gouvernement doit réaliser 10 milliards d’économies dans les dépenses publiques.

Au pouvoir d’achat, s’ajoute la question du jour de carence et la suppression de 12.000 de postes en 2013 dans les ministères non prioritaires.

La négociation sur la refonte de la grille des rémunérations sera lancée en 2013 avec une urgence : en raison de l’augmentation de 0.3 % du SMIC au 1er janvier, le traitement de 19 % des fonctionnaires a été revu à la hausse pour ne pas descendre en dessous du salaire minimum. Les syndicats s’inquiètent de ce tassement des rémunérations.