Le CV, passeport pour l’emploi public

Le CV, passeport pour l'emploi public

Pour de nombreux postes ouverts sans concours, après réussite aux concours de la Fonction publique territoriale et inscription sur une liste d’aptitude, ainsi que pour les dossiers des concours ouverts sur titre, il est nécessaire de réaliser un CV au même titre qu’une candidature dans le privé.

Bien présenter son parcours est essentiel pour franchir les barrages de la sélection. Voici comment.

Une candidature est composée d’un curriculum vitae et d’une lettre de motivation. Il est important de garder à l’esprit que les candidatures sont nombreuses, les recruteurs submergés de courriers et qu’ils consacrent peu de temps à la lecture des CV. Ceux-ci ne doivent pas faire plus d’une page, comme la lettre de motivation.

Lettre de motivation : quelques rappels

Avant de détailler la composition d’un CV, un petit rappel concernant la lettre de motivation. Elle doit être soignée, sans fautes d’orthographe, sans rature. Même si vous vous trompez sur la dernière ligne, vous la recommencez en totalité et ceci autant de fois que nécessaire.

Elle doit impérativement présenter votre motivation, votre volonté d’intégrer la structure choisie, mais en aucun cas reprendre toutes les étapes du CV. Elle vient intelligemment le compléter mais ne doit pas le paraphraser. Elle ne doit pas faire plus d’une page et inciter le recruteur à vouloir aller plus loin et… lire le CV.

Elle doit enfin, si possible, s’adresser à un interlocuteur unique, quitte à ce que vous effectuiez des recherches auprès de la structure dans laquelle vous candidatez afin d’identifier le bon interlocuteur.

Pour les candidatures envoyées par mail, autant il est normal que le CV soit réalisé au format informatique, autant la lettre de candidature doit être manuscrite. Pour ce faire, même s’il est admis que la lettre puisse être tapée, nous vous conseillons de l’envoyer au format PDF. Votre recruteur aura alors accès à une candidature en bonne et due forme.

En tout état de cause, dans le cadre d’un envoi de la candidature par courrier, la lettre de motivation devra être manuscrite et originale. L’envoi de copies laisse à penser qu’il s’agit d’une lettre circulaire qui peut dévaloriser votre démarche et prouver un certain manque d’intérêt et de rigueur.

Les règles à respecter pour réussir votre CV

Votre CV doit, avant toute chose, mettre en avant votre parcours professionnel. Celui-ci sera présenté par ordre chronologique : de l’expérience la plus récente à la plus ancienne.

N’hésitez pas à détailler les emplois les plus récents, chiffrer vos réalisations et synthétiser les plus anciens, voire supprimer des étapes comme les stages de début de carrière et jobs d’été.

Le CV, lui aussi, ne doit pas faire plus d’une page même si cela peut sembler difficile. L’exercice de synthèse est compliqué mais vous aidera à penser à l’essentiel et du coup vous permettra de préparer l’entretien qui suivra.

Il doit en revanche, comme la lettre de candidature, donner envie au recruteur de vous rencontrer et ne doit pas susciter des interrogations. C’est pourquoi il doit être adapté à l’offre d’emploi pour laquelle vous postulez. Il ne faut pas hésiter à le recomposer régulièrement et accentuer les expériences qui correspondent à la demande afin de mettre en valeur vos compétences. Il s’agit de valoriser votre candidature et partir gagnant !

Nous vous conseillons de ne pas opter pour une présentation thématique ou fonctionnelle qui est souvent plus compliquée à lire et oblige le recruteur à recomposer votre parcours dans le temps de façon à vérifier qu’il n’a pas de « trous ».

La formation arrive en second lieu, elle aussi, selon un ordre chronologique décroissant. Ne mentionnez que les diplômes réellement obtenus et si vous avez simplement « le niveau », précisez-le sans hésiter. La copie de vos diplômes vous sera normalement réclamée lors des étapes post entretien. Il vous faut donc être en leur possession.

N’oubliez surtout pas de mentionner les formations professionnelles qui pourraient aider à prouver l’adéquation profil-poste. Concernant la maîtrise des langues étrangères, indiquez votre niveau de manière sincère. Si aucune langue ne fait partie de vos compétences, n’en parlez pas.

Au final indiquez vos hobbies, loisirs, centres d’intérêts, activités extra professionnelles (à vous de choisir la dénomination qui vous convient le mieux !) s’ils viennent compléter subtilement votre parcours.

N’oubliez pas d’indiquer si vous êtes en possession d’un permis de conduire et lequel, ce qui peut être utile dans votre futur emploi. Mais attention, ne mentez pas, cela pourra se vérifier en entretien.

Bien entendu, en ouverture, vous avez mentionné votre identité – nom et prénom -, donné votre adresse complète, des téléphones où vous êtes facilement joignable. Ajoutez votre âge ou votre date de naissance. Pour les femmes, n’indiquez pas votre nom de jeune fille si vous êtes mariée, cela n’est pas utile à ce stade. Ces informations qui peuvent paraître banales sont souvent rédigées rapidement et laisse apparaître des erreurs. À ce stade, relisez et corrigez, il serait trop bête d’être éliminé pour une erreur de numéro de téléphone.

Quant à la photographie, elle n’est pas obligatoire. Ne la mettez pas, car elle est souvent un reflet imparfait et froid de ce que vous êtes réellement.

Enfin, nous vous conseillons de ne pas mettre en ouverture du CV une accroche sur vos objectifs ou le poste recherché. Cette mention peut être restrictive et devra être adaptée systématiquement sur chaque réponse à une nouvelle offre. Il y a fort à parier que vous vous lasserez et en conséquence risquiez d’envoyer des CV non adaptés. C’est alors du plus mauvais effet !

La mise en page doit être soignée et il n’est pas nécessaire de réaliser une oeuvre d’art compliquée qui risque d’être difficile à lire. La couleur peut être utilisée mais à bon escient et évitez de heurter les yeux par une accumulation de typographies différentes. Tapez votre CV sur Word et si vous êtes sur Mac pensez à l’enregistrer en « .doc » afin qu’il soit lu par tous.

Dans le cadre de la réalisation d’un e.cv vous pouvez ajouter des liens hypertextes vers votre site personnel et vers les sites de vos anciens employeurs. Aucune faute d’orthographe ou de frappe, bien entendu, qui pourrait gêner le recruteur.

En résumé, faites simple, précis, neutre et sincère. Rien ne sert de mentir car tout se sait immédiatement ou plus tard…

Ce qui doit apparaître sur votre CV

- Votre état civil
- Vos coordonnées
- Votre parcours professionnel par ordre chronologique décroissant
- Votre formation par ordre chronologique décroissant
- Vos centres d’intérêts

CV : ce qu’il ne faut surtout pas faire !

- Laisser des fautes d’orthographe et de frappe
- Se tromper dans les coordonnées
- Mentir sur le parcours

CV : ce qu’il faut faire

- Prendre le temps de la réflexion avant d’écrire
- Synthétiser votre parcours et mettre en valeur les éléments les plus importants
- Adapter le contenu au poste
- Être honnête et sincère