Le ministère de l’Intérieur recrute des contrôleurs des services techniques (catégorie B)

Le ministère de l'Intérieur recrute des contrôleurs des services techniques (catégorie B)

Si les missions de maintien de l’ordre sont sur le devant de la scène, les métiers techniques du ministère de l’intérieur sont méconnus. Cette filière présente pourtant de réelles opportunités d’emploi.

Un recrutement sur concours de contrôleurs des services techniques de classe normale (catégorie B) est actuellement en cours. Il est accessible aux candidats externes titulaires au minimum d’un bac. En début de carrière, la rémunération se situe entre 1600 € (en province) et 1800 € (en Ile-de-France) net/mois.

Ce corps compte des personnels techniques dans les spécialités bâtiment, logistique, automobile et armement pour les métiers suivants :

- Pour la spécialité bâtiment : L’agent peut se voir confier la maintenance des bâtiments, la conduite de travaux, la coordination de différents corps d’état et le suivi de budgets alloués à des projets. Il occupe des postes tels que contrôleur de travaux, régisseur de bâtiment, responsable maintenance, gestionnaire technique…

- Pour la spécialité logistique : Il assure le suivi administratif des moyens opérationnels et techniques au travers des inventaires et organise les commandes ou exportations des matériels. Il établit les plans d’approvisionnement et peut superviser l’activité des magasiniers. Il est responsable logistique et approvisionnement, gestionnaire logistique des moyens opérationnels…

- Pour la spécialité automobile : L’agent exerce ses missions au sein de garages ou parcs automobiles dans lesquels sont entretenus et rénovés les moyens mobiles des équipes opérationnelles. Il peut aussi être en charge de l’aménagement matériel et technologique des véhicules destinés à la surveillance ou toute autre intervention. Il est par exemple chef de parc automobile.

- Pour la spécialité armement : Il a en charge l’entretien et le réglage des armes, leur rénovation ou leur reconditionnement. Il doit pouvoir répondre aux besoins spécifiques des forces de sécurité. Il peut être amené à encadrer les agents dans la réalisation du travail technique de l’atelier d’armement. Il occupe des postes de chef d’armurerie, armurier, contrôleur d’armement…

Les inscriptions à ce concours sont ouvertes pendant le mois de juin 2016 sur le site : www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Le-ministere-recrute/Filiere-services-techniques/Les-recrutements/Controleur-des-services-techniques